Publicité

Euroleague – Acte 1, Scène 21 : « Le retour du Roi De Colo »

Match référence cette saison pour le français

Plutôt inconstant depuis le début de l’année, l’international français vient d’enchainer deux performances de haut niveau avec un match record contre le Buducnost Podgorica.


Que ça fait plaisir de voir Nando De Colo à ce niveau ! Alors que la saison dernière, le français avait cumulé seulement 4 matchs sous les 10 d’évaluation en 29 rencontres, il en comptabilise déjà 5 après 21 journées d’Euroleague cette année. 0 contre l’Olympiacos, 5 contre Munich, 2 contre Vitoria, 1 contre le Fenerbahçe ou 9 lors du match retour contre le Bayern. Pourtant, depuis deux rencontres, l’international tricolore nous remémore pourquoi il est souvent dans les discussions pour le titre de MVP.

La semaine passée, il réalisait son record de tirs à 3 points marqués lors d’un match, envoyant 7 missiles sur la défense de Barcelone. Face au Buducnost Podgorica de son compatriote Edwin Jackson (7 points, 3 rebonds, 1 passe, 1 intercetpion, 5 d’évaluation), c’est son record à l’évaluation qu’il vient de battre. Dans un match où le CSKA a construit sa victoire en deuxième mi-temps (47-22), De Colo termine avec 26 points, 7 rebonds, 7 passes, 1 interception pour un très bon 38 d’évaluation, bien épaulé par Daniel Hackett (17 points, 3 rebonds, 3 passes, 1 interception, 25 d’éval) et Kyle Hines (11 points, 7 rebonds). Il fallait tomber face au CSKA pour voir le premier match compliqué de Goga Bitadze. L’intérieur géorgien a vécu un véritable cauchemar avec -9 d’évaluation à l’arrivée (2 rebonds, 2 contres et 0/4 au tir).

A lire également : La première de Limoges au Top 16 !

La course aux Playoffs s’intensifie et neuf équipes se tiennent en quatre victoires. De Barcelone (5ème) au Zalgiris Kaunas (13ème), tout peut encore basculer rapidement à neuf journées de la fin de la saison régulière. Dans cette bataille, le Khimki Moscou a d’ailleurs pris l’avantage sur les lituaniens (74-64). Menés à l’entrée des dix dernières minutes (47-56), les russes vont rouler sur les hommes de Sarunas Jasikevicius pour terminer en boulet de canon et remporter la période 27 à 8. Les anciens NBAers, Malcolm Thomas (16 points, 8 rebonds, 1 passe, 1 interception, 3 contres, 22 d’évaluation) et Jordan Mickey (20 points, 9 rebonds, 2 contres, 25 d’évaluation) font la différence.

Le Bayern Munich réalise un petit exploit en devenant la troisième équipe à battre le Fenerbahçe cette saison. Deux prolongations ont été nécessaires pour départager les équipes mais, avec les efforts de Danilo Barthel (14 points, 7 rebonds, 2 passes, 2 contres, 25 d’éval) et les serial scoreurs Stefan Jovic (19 points) et Derrick Williams (19 points également), ce sont bien les allemands qui sortent vainqueurs de ce match. Une belle opération comptable pour eux, actuellement à la septième place.

Barcelone s’impose (très) largement en Grèce contre l’Olympiacos. Injouable lors des dix premières minutes, le Barça s’envole rapidement avec un 27 à 6. Chris Singleton sort un gros match derrière l’arc et un bon 5/8 pour 18 points, 5 rebonds, 1 interception et 17 d’évaluation face à son ancien ennemi, lui qui a porté les couleurs du Panathinaïkos.

Toujours dans la course au Top 8, Vitoria écarte le Maccabi Tel-Aviv. Si les basques sont privés de joueurs majeurs, ils ont trouvé les solutions pour remporter ce match important face à une équipe en forme. Adroits, les joueurs de Velimir Perasovic terminent à 51.2% à 2 points et 50% de loin. La défense israélienne explose avec 81 points encaissés en 30 minutes (26-18/28-23/27-16). Trois joueurs du Baskonia pointent à 20 d’évaluation ou plus : Darrun Hilliard (19 points, 4 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 23 d’évaluation), Shavon Shields (13 points, 6 rebonds, 3 passes et 20 d’éval) et Johannes Voitgmann (20 points, 2 rebonds, 2 passes, 1 interception et 21 d’évaluation).

Milan peut remercier son nouveau joueur, James Nunnally. Pour son premier match avec l’Olimpia, il se montre déjà précieux avec 22 points, 2 rebonds, 2 passes et 21 d’évaluation en sortie de banc. Il s’illustre notamment en prolongation pour assurer la victoire contre Gran Canaria (104 à 106) avec 10 points sur les deux périodes supplémentaires. Les 28 points de Marcus Eriksson (25 d’évaluation) ne suffisent pas pour les espagnols.

Enfin, si les madrilènes réussissent à se sortir du piège Darussafaka, ils ont tout de même laissé partir un avantage de 15 points d’avance à la pause (38-53) pour l’emporter que de quatre longueurs (82-86). Jeremy Evans (18 points, 12 rebonds, 2 passes, 3 interceptions, 3 contres, 31 d’évaluation) et Toney Douglas (27 points, 3 rebonds, 4 passes, 2 interceptions, 22 d’évaluation) ont tout essayé mais ça ne passe pas face au collectif du Real (6 joueurs à plus de 10 d’évaluation). Le Panathinaïkos retrouve la victoire en s’imposant contre l’Anadolu Efes Istanbul (88-75). Rick Pitino s’est régalé de la performance de Nick Calathes. Son meneur sort un match record cette saison (35 d’évaluation) avec 20 points, 8 rebonds, 13 passes et 1 interception. Le coach américain s’est même exprimé sur le grec :

 » J’ai coaché contre Magic Johnson, Larry Bird et Isaiah Thomas. Nick Calathes est le meilleur passeur que je n’ai jamais vu de ma vie. »

Pour l’Anadolu Efes Istanbul, c’est une très mauvaise opération puisque cette défaite vient les éloigner du podium. Désormais, les turcs sont à trois victoires du CSKA Moscou (16 victoires, 5 défaites) avec un bilan de 13 victoires pour 8 défaites.

Khimki Moscou 74 – 64 Zalgiris Kaunas

MVP du match : Jordan Mickey – 20 points, 9 rebonds, 2 contres et 25 d’évaluation

Olympiacos Le Pirée 55 – 76 FC Barcelone Lassa

MVP du match : Kevin Pangos – 9 points, 3 rebonds, 8 passes et 19 d’évaluation

FC Bayern Munich 90 – 86 Fenerbahçe Beko Istanbul

MVP du match : Derrick Williams – 19 points, 5 rebonds, 1 passe, 2 contres et 26 d’évaluation

Kirolbet Baskonia Vitoria Gasteiz 97 – 73 Maccabi Fox Tel-Aviv

MVP du match : Darrun Hilliard – 19 points, 4 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 23 d’évaluation

CSKA Moscou 99 – 69 Buducnost Voli Podgorica

MVP du match : Nando De Colo – 26 points, 7 rebonds, 7 passes, 1 interception et 38 d’évaluation

Darussafaka Tekfen Istanbul 82 – 86 Real Madrid

MVP du match : Anthony Randolph – 15 points, 5 rebonds, 2 interceptions, 1 contre et 16 d’évaluation

Panathinaïkos Opap Athènes 88 – 75 Anadolu Efes Istanbul

MVP du match : Nick Calathes – 20 points, 8 rebonds, 13 passes, 1 interception et 35 d’évaluation

Herbalife Gran Canaria 104 – 106 Olimpia Milan

MVP du match : Mike James – 22 points, 5 rebonds, 6 passes, 1 interception et 25 d’évaluation

Nando De Colo flambe et se remet en confiance. La course aux playoffs va être haletante jusqu’au bout de la saison régulière. A moins de dix journées de la fin, il ne faut plus rien laisser au hasard.

Mais aussi : Anthony Gill est out pour la fin de saison avec le Khimki Moscou !

Feed NBA 24/24