Publicité

NBA – L’objectif assez ambitieux de Mitchell Robinson au contre

Parmi les steals de la dernière draft, Mitchell Robinson est probablement le nom qui devrait revenir avec insistance. Le néo-Knick continue de se montrer performant comme sa dernière rencontre face aux Spurs. Il s’est justement fixé un objectif assez ambitieux en matière de contre.

Sélectionné en 36ème choix lors de la dernière draft, Mitchell Robinson n’a pas connu un parcours habituel pour arriver à la NBA. Le pivot de 20 ans n’est en effet pas passé par la case NCAA comme les autres jeunes de son âge. A cause de choix, il a vu sa cote prendre un gros coup chez les franchises NBA, au point de descendre au second tour de la draft 2018.

Ce sont finalement les Knicks qui ont choisi Robinson et on peut facilement dire que la franchise new-yorkaise ne doit pas regretter son choix au vu des performances de son joueur.

A lire également : Le message de Boston aux Pelicans pour Anthony Davis

En 18 minutes en moyenne, Robinson compile 6.2 points, 4.8 rebonds et 2.2 contres par match. Des chiffres plutôt impressionnants au vu de son faible temps de jeu, qui s’explique par son physique encore frêle. Au fil du temps, le pivot devrait cependant renforcer tout ça et gagner du temps de jeu logiquement, et il a justement un objectif pour le moins ambitieux plus tard :

J’aimerais tourner à 6 contres de moyenne. Je me sens capable de ça.

Six contres par match en moyenne, ce serait incroyable et surtout du jamais vu. Mark Eaton, pivot du Jazz dans les années 80, tournait tout de même à 5.56 contres par rencontre. Si Robinson pouvait déjà s’approcher de cette marque, ce serait un sacré exploit. Mais faisable ?

Si vous regardez le pivot des Knicks jouer, pourquoi pas ? Dès qu’un tireur s’amuse à lui tirer sur la figure, Mitchell Robinson le contre ou n’est forcément pas loin. Encore plus efficace qu’un Rudy Gobert dans le genre, le Knick aurait logiquement plus d’occasions s’il venait à être titulaire avec des minutes en plus. Rappelons qu’il est déjà à 2.2 contres en moins de 20 minutes aujourd’hui, ce qui laisse rêveur pour le futur.

Dans tous les cas un peu d’ambition n’a jamais fait de mal dans la ligue. Robinson veut viser haut, et il a totalement raison de le faire. A suivre dans les années à venir.

Mais aussi : Le gros raté de Klay Thompson

NBA 24/24

Feed NBA 24/24