NBA – Le cocktail de Vince Carter pour tenir le coup

0

Toujours présent dans la ligue à 42 ans, Vince Carter doit avoir recours à quelques aides chimiques. C’est ce qu’avait révélé Jeremy Lin il y a quelques mois, de manière peut-être un peu maladroite.

Malgré son (âge) très avancé, Vince Carter tient le choc en NBA et va même continuer sur une 22ème saison. Le vétéran a bouclé l’exercice 2018-2019 avec des moyennes de 7.4 points (41.9% au tir dont 38.9 derrière l’arc) et 2.6 rebonds en un peu plus de de 16 minutes par match

Mais surtout, Vinsanity a encore gardé un peu de feu dans les jambes et une partie de son hangtime légendaire, comme il le prouvait par exemple face aux Wolves fin février :

Encore un peu avant de passer à la suite ? Il suffit de demander :

Lire aussi | La routine monomaniaque de Rajon Rondo

Quel est le secret de cette longévité ? Jeremy Lin a apporté des éléments de réponse. Invité du podcast de Danny Green, l’ancien coéquipier de Carter aux Hawks a évoqué les médicaments utilisés par le joueur de 42 ans :

Il m’a dit : « Evidemment, je prends soin de son corps, mais j’ai besoin de Tylenol et d’Aleve avant certains matchs. Parfois, mon corps a juste mal, et je dois les prendre. Le Tylenol fait effet en premier, et l’Aleve après, donc il te faut les deux »

160 cadeaux à gagner sur l'appli Parlons Basket

Le Tylenol est un médicament fort à base de paracétamol qui a pour but de soulager rapidement la douleur. Quant à l’Aleve, il s’agit d’un anti-inflammatoire non-stéroïdien, qui, là encore, agit contre la douleur. Rassurez-vous cependant, ces deux produits sont autorisés par l’agence mondiale antidopage, et Vince Carter est dans la légalité la plus totale. Pas sûr toutefois qu’il apprécie forcément de voir une discussion privée de cet ordre être étalée publiquement.

On retiendra deux leçons de tout ça : 1. Personne ne peut gagner contre l’âge, pas même nos héros. Et 2. Ne jamais raconter un secret à Jeremy Lin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.