Alors qu’Anthony Davis sera tradé dans quelques mois, les Celtics devraient sans aucun doute passer à l’attaque afin de ramener l’intérieur dans le Massachusetts. Mais les Pelicans devraient imposer certaines conditions, dont deux joueurs de la franchise.

Nous sommes toujours à plusieurs mois de la free agency et les rumeurs continuent de fuser pour Anthony Davis. L’intérieur vit actuellement une situation plutôt étrange à New Orleans où il est limité à environ 20 minutes par match et ne peut donc pas vraiment rapporter de victoire. La nuit passée contre les Raptors, il n’a d’ailleurs même pas joué. L’issue est certaine : Unibrow va quitter la Louisiane dans quelques mois, mais il faut encore déterminer sa future destination. A ce jeu, les Celtics devraient être en pole position ou pas loin, mais les Pelicans comptent bien faire monter les enchères.

A lire également : Une piste pour Kawhi Leonard se réchauffe

Brandon Robinson est venu rapporter quelques informations importantes dans ce dossier. Selon lui, pour une venue de Davis à Boston, il faudra lâcher au moins Jayson Tatum ainsi que Marcus Smart. Deux joueurs importants des Celtics cette saison, mais que voudraient les Pelicans. Après les négociations tenues il y a quelques semaines avec les Lakers, on peut s’attendre à ce que les dirigeants des Pels soient en effet plutôt durs en affaires.

Tatum est le nom de joueur qui revient le plus souvent. Il possède un potentiel superstar et a déjà fait sensation avec sa saison rookie. Il ne fait presque aucun doute que les Pelicans vont le vouloir, mais reste à savoir si les C’s vont craquer dans les futurs pourparlers.

Côté Marcus Smart, l’arrière revit cette saison après son contrat signé l’été dernier. Toujours intraitable en défense, il s’est également doté d’un bon shoot à trois points (36.4%) et cela fait la différence. Un tel joueur serait bénéfique pour n’importe quelle équipe.

Les tractations entre Celtics et Pelicans promettent d’être agitées. Danny Ainge devra sans doute lâcher gros s’il souhaite attirer Davis.

Mais aussi : Ben Simmons vient contrer le step-back de James Harden