NBA – Le conflit qui oppose Russell Westbrook à un journaliste

Cette nuit, après avoir remporté son match contre les Blazers, Russell Westbrook s’est encore fait remarquer pour sa distance avec les médias. A vrai dire, surtout avec un qu’il continue de snober au fil des semaines. Retour sur ce conflit qui oppose le meneur du Thunder à un journaliste du Oklahoman.

Ce n’est un secret pour personne, mais Russell Westbrook propose un basket qui divise. Ses triple-doubles fascinent autant qu’ils dégoûtent certains fans et beaucoup n’hésitent pas à le critiquer pour ses décisions en fin de match et sa sélection de tirs. Westbrook n’est pas exempt de tout reproche et certains journalistes n’hésitent pas à le dire tout haut dans leurs papiers. C’est notamment le cas de ce journaliste de « The Oklahoman », Berry Tramel.

Au fil des années, Tramel n’a pas hésité à dire ce qu’il pensait de Russell Westbrook, critiquant ainsi le meneur sur ses décisions en fin de match et sur son envie répétée de prendre les matchs à son compte. Le journaliste ne brosse pas Brodie dans le sens du poil, mais il estime simplement faire son boulot sans chercher à manquer de respect à qui que ce soit.

Malheureusement pour lui, l’intéressé est au courant de ses remarques. Il y a quelques années, le ton était donné. Russell Westbrook a évité une question de Berry Tramel. Ce dernier n’a pas compris pourquoi et lui a simplement demandé une explication, ce qu’il a obtenu : « C’est juste que je ne t’aime pas ».

A lire également : Il est temps pour Russell Westbrook d’apprendre à tirer

Il existe par la suite un paquet de scènes entre Westbrook et ce journaliste. On peut par exemple prendre la série contre les Rockets il y a quelques années. Tramel demande alors à Steven Adams pourquoi OKC semble tant rencontrer de difficultés lorsque Westbrook file sur le banc. Une fois encore, c’est Russell qui prend les devants :

Je ne veux pas que quelqu’un essaie de nous séparer. Nous sommes une équipe. Quand Steven est sur le terrain et que je suis là ou pas, on est ensemble là dedans. N’essayez pas de nous séparer. N’essayez pas de lancer des débats sur « Russell contre le reste de l’équipe » ou « Russell contre Houston ». Je ne veux pas écouter ça. On est ensemble là dedans, nous sommes une équipe et c’est tout ce qui compte.

Mais avec le temps, Westbrook a changé d’approche. Il ne souhaite tout simplement plus répondre aux questions de Berry Tramel. Alors quand ce dernier pose une question, s’ensuit des moments pour le moins étranges avec le fameux « next question » :

Mais pourquoi continuer à lui poser des questions alors que l’issue est déjà connue ? Eh bien Tramel s’est justement expliqué dans son dernier article « pourquoi je continue de poser des questions à Russell Westbrook »

Pour le journaliste, le meneur du Thunder a cherché à prendre le contrôle des conférences de presse et veut imposer sa loi en jouant son rôle. Il regrette que Westbrook ne montre pas plus d’enclin à répondre aux questions alors que les médias du Thunder ont toujours été corrects avec lui. Il joue le rôle de « l’intimidateur » et Tramel estime qu’il n’a « d’autres choix » que de continuer à lui poser des questions.

Il est vrai que Russell Westbrook n’a jamais été très bavard auprès des médias. Une situation qui divise auprès même des journalistes. Les « next question » de Brodie ne passe plus et la NBA pourrait bien devoir intervenir, les joueurs ayant l’obligation de répondre aux questions des médias. Au moins, vous êtes au courant de l’histoire désormais.

Mais aussi : Comment Russell Westbrook a transformé sa défense ?

Actualités Basket USA Facebook
NBA 24/24 Oklahoma City Thunder Russell Westbrook

Publicité

Dernières actualités