Nikola Jokic a assumé son rôle de franchise player, hier soir, en emmenant ses Nuggets en demi-finales de conférence. Véritable patron lors du match décisif contre les Spurs, il a également rejoint Magic Johnson et LeBron James dans l’histoire des playoffs.


Hier soir, les Nuggets ont passé un tour de playoffs pour la première fois depuis 2009 et l’époque Carmelo Anthony. Même numéro, mais physique différent, Nikola Jokic a repris le flambeau pour diriger le Game 7 (21 points, 15 rebonds et 10 passes décisives) et permettre à Denver d’atteindre les demi-finales de conférence. Dix ans après.

Avec un deuxième triple-double à l’occasion même de ses premiers playoffs (10 points, 14 rebonds et 14 passes dans le Game 1), le pivot serbe a rejoint Magic Johnson et LeBron James comme les seuls joueurs ayant réalisé plusieurs triples-doubles lors de leur première campagne de post-season.

A lire également : LeBron félicite les Clippers, puis Kawhi Leonard

Pour faire un comparatif avec les deux légendes, Magic Johnson avait lui aussi réalisé deux triples-doubles lors du premier tour des playoffs 1980, pour finalement terminer sa campagne avec un total de 5.

De son côté, LeBron James n’avait réalisé qu’un seul triple-double pour le premier tour des playoffs 2006, mais le King terminait sa campagne avec un total de 3. Nikola Jokic pourrait donc rejoindre ces deux énormes joueurs un peu plus haut dans l’histoire si la campagne de post-season des Nuggets venait à durer.

Nikola Jokic profite donc de ce Game 7 pour égaler deux grandes légendes du jeu. Les triples-doubles c’est bien, mais il faut aussi qu’ils contribuent à la victoire de l’équipe, ce que Jokic parvient à faire pour l’instant. Il faudra maintenait confirmer face aux Blazers.

Mais aussi : Kawhi Leonard tombe plusieurs records de franchise.