NBA – Comment Boston a perdu la course à Anthony Davis

0

Longtemps donnés favoris, les Celtics n’auront pas réussi à attirer Anthony Davis. La faute à une décision bien précise selon les sources américaines.

Publicité

Anthony Davis est un Laker ! Le feuilleton a traîné si longtemps qu’on avait presque fini par ne plus y croire, mais le deal a bel et bien été acté dans la nuit, mettant la planète NBA en feu par la même occasion.

Un bien joli coup pour Los Angeles, qui se rachète ainsi du fiasco de février dernier, et qui devient immédiatement contender pour le titre la saison prochaine. L’affaire est d’autant plus belle que les Angelinos n’étaient pas favoris : depuis le début des tractations, il est de notoriété publique que Boston avait les meilleurs atouts à disposition.

Alors pourquoi les Celtics ont-ils échoué dans leur quête ? La raison est toute simple, selon Marc Stein du New York Post :

Les Boston Celtics ont refusé d’inclure Jayson Tatum dans les discussions de trade avec New Orleans, mettant les Lakers en position idéale pour réussir le deal qui permet à Anthony Davis et LeBron James de faire équipe.

Lire aussi | Brandon Ingram réagit à son trade à New Orleans

S’il s’agit là d’un énorme gage de confiance envers Jayson Tatum, auteur d’une saison sophomore solide mais en dessous de ce qu’il avait laissé espérer, certains fans des Celtics regretteront la décision. On sait en effet que Kyrie Irving aurait pu être sensible à une arrivée de AD dans le Massachusetts.

Coup dur pour Boston donc, qui signe un malheureux 0 sur 2 sur les dossiers Irving et Davis. Espérons pour eux que le « young core » autour de Tatum notamment permette à la franchise de retrouver de la cohésion et une place d’influence à l’Est.

Publicité

Dans le grand jeu des trades, certaines décisions sont aussi risquées que controversées. Celle prise par Danny Ainge et les Celtics sur le dilemme Tatum/Davis en fait partie. Le temps dira si la décision était la bonne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.