NBA – « C’est un des trades les plus à sens unique de l’histoire »

0

Le trade de l’année vient d’avoir lieu en NBA. Anthony Davis débarque (enfin) aux Lakers en échange de trois joueurs ainsi que plusieurs choix de draft des prochaines années. Une contre-partie énorme pour l’un des échanges les plus déséquilibrés de l’histoire de la ligue, selon l’analyste Brian Windhorst.

Les Lakers ont fait tapis sur Anthony Davis ! La franchise californienne a brisé son noyau de jeunes joueurs prometteurs pour faire main basse sur l’intérieur des Pelicans. Une accélération soudaine du processus de reconstruction dont certains joueurs payent les pots cassés, comme Josh Hart, Lonzo Ball ou encore Brandon Ingram.

Les deux deuxièmes choix de draft sélectionnés par les Lakers en 2016 et 2017 se retrouvent donc envoyés en Louisiane, loin, très loin, des spotlights californiens.

Les jeunes ex-Lakers devront suivre la voie de D’Angelo Russell, Thomas Bryant ou Julius Randle. Des espoirs échangés par les Lakers qui ont éclos dans d’autres franchises, à l’abri de la pression de Los Angeles. Lonzo Ball, Brandon Ingram et Josh Hart connaîtront peut-être ce destin à New Orleans, dans un marché moins exposé médiatiquement.

Côté Lakers, on a fait une croix sur la jeunesse en se débarrassant des jeunes pousses ainsi que de 5 choix de draft portant jusqu’à 2025. Un coup de poker que l’analyste de ESPN, Brian Windhorst, qualifie même de déséquilibré :

Lire aussi | Les Lakers ont leur cible pour compléter le Big Three avec LeBron et Davis

C’est la partie 2 du trade entre les Nets et les Celtics (en 2013)… et l’un des transferts les plus à sens unique de l’histoire de la ligue.

Pour cause, ce coup de poker du management des Lakers rappelle celui réalisé par les Nets en 2013. À cette époque, Brooklyn avait envoyé aux Celtics de nombreux choix de draft pour récupérer Paul Pierce et Kevin Garnett.

Mais la mayonnaise n’a jamais pris aux Nets et l’équipe s’est retrouvée prise au dépourvu, devant attendre de longues années dans les profondeurs de la ligue, sans possibilité de drafter.

Les Lakers font aussi tapis sur Anthony Davis en espérant que son tandem avec LeBron James se mettent rapidement sur les bons rails, pour ne donner aucun regret aux fans d’avoir laissé partir cette grosse contre-partie en direction de la Louisiane.

Gagner maintenant. Voici le mot d’ordre désormais pour les Lakers. Le duo LeBron James-Anthony Davis est mis sur pied, il ne reste plus qu’à l’entourer et les Pourpres et Or auront alors toutes les cartes en main pour aller à la conquête du titre. Plus facile à dire qu’à faire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.