Kendrick Perkins ne s’ennuie pas à la retraite, lui qui débute en tant que consultant à la télévision et qui se montre actif sur les réseaux. Il ne manque jamais sur une occasion de commenter, analyser, prédire. Et le bonhomme de 122 kilos s’est attaqué à un gros morceau récemment : le futur champion NBA.

Après l’acquisition d’Anthony Davis par les Lakers, la hype L.A est devenue virale sur les réseaux sociaux et les bookmakers se sont dépêchés de faire des Lakers l’un des favoris pour le titre 2020, voire même LE favori pour certains. Car oui, une association AD-LeBron a de quoi faire rêver, c’est le moins que l’on puisse dire.

Même Kendrick Perkins n’a pas pu cacher son excitation. Sur Twitter, l’ancien joueur du Thunder a proposé sa propre analyse de la situation, pleine de certitudes :

Le truc de fou c’est que les Lakers n’ont pas encore fini ! Rappelez-vous que j’ai dit ça en premier, avant que la free agency n’arrive !!! Lakers = Champions NBA 2020 !

Lire aussi | Scottie Pippen voit les choses en très grand pour les Lakers

Voilà un diagnostic sans équivoque de la part de Perkins. L’ancien pivot n’a pas mis longtemps à réagir et promet donc à ses followers que les Lakers seront bel et bien champions NBA 2020 (et qu’il a été le premier à le dire, ce qui n’est pas tout à fait vrai).

Il faudra attendre avant de se prononcer sur la prédiction de Kendrick Perkins, alors que les Lakers n’ont pou le moment que 5 joueurs sous contrat dans leur effectif. Ce qu’on peut dire sans sourciller, c’est que les Angelinos seront l’une des équipes à suivre la saison prochaine. Cependant, son succès dépendra largement des pièces mises à côté de James et Davis, vraisemblablement non pas une troisième superstar mais des role players.

Le succès passé de la configuration où LeBron était entouré de shooteurs démarque déjà certains joueurs de la discussion. JJ Redick, Terrence Ross, et Danny Green sont ainsi des idées de free agents que les Lakers pourraient également viser s’ils ne parviennent pas à dépenser leurs 27.7 millions sur un top player.

Rendez-vous l’année prochaine pour saluer les dons de devin de Kendrick Perkins… ou pour se foutre de sa poire.

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs