NBA – Pau Gasol a failli ne pas être basketteur « à cause » de Magic Johnson

0

Toute nouvelle recrue de Portland, Pau Gasol s’est construit une impressionnante carrière en Europe, en NBA et à l’échelle internationale. Mais tout ça aurait pu tomber à l’eau à cause de Magic Johnson, bien malgré lui.

19ème saison NBA en vue pour Pau Gasol, qui va tenter de se mêler à la lutte pour le titre avec les Blazers. Après un passage aux Bucks la saison dernière, l’objectif est clair pour le vétéran : tenter de glaner une dernière bague avant de raccrocher les sneakers.

Lorsque l’heure de la retraite sonnera, le monde de la balle orange se souviendra de Gasol comme un des joueurs européens les plus influents de l’histoire, avec un sublime palmarès. Et dire qu’on aurait pu en être privé.

Tout commence le 7 novembre 1991, terrible date pour tout fan de basket. Ce jour-là, Magic Johnson convoque une conférence de presse pour mettre fin à sa carrière après avoir été contaminé par le virus du SIDA. A l’époque, dans la perception collective (et malheureusement trop souvent dans les faits), le SIDA mène à une mort rapide et certaine.

La NBA est ébranlée, les Etats-Unis aussi. Et à plusieurs milliers de kilomètres de là, le jeune Pau Gasol, 11 ans, est au fond du trou :

Je me suis dit : « Il va mourir ». A cette époque, le SIDA, c’était la mort. Je me baladais sans but dans l’école, en me disant « wow »… [A l’époque], il y avait beaucoup de spéculation sur comment on pouvait l’attraper. Vous aviez peur de boire dans la même bouteille que quelqu’un. Des choses comme ça, ou la salive. Était-ce uniquement transmis par le sang ? A 11 ans, c’est beaucoup de choses à intégrer.

Lire aussi | Quel est le meilleur joueur né le même jour que vous ?

Choqué par la maladie qui frappe un de ses joueurs favoris, Pau Gasol décide alors qu’il deviendra docteur. Quelques années plus tard, il intègre la fac de médecine de Barcelone dans ce but, tout en poursuivant un début de carrière professionnel dans le basket en parallèle.

Se rendant rapidement compte que cumuler les 2 est trop compliqué, Gasol doit faire un choix. Il choisit alors définitivement le basket, pour notre plus grand plaisir (sauf lorsqu’il a revêtu le maillot de la Roja).

Gagne un voyage à New York sur l'appli Parlons Basket

Bien des années plus tard, alors qu’il est une star en NBA, Pau Gasol échange avec un docteur en marge d’une visite dans un hôpital pour enfant. Le docteur n’en revient pas de voir un basketteur avec une telle connaissance, posant des questions que le commun des mortels n’aurait jamais imaginé poser. « Désormais, nous lui parlons comme à un collègue », s’amuse-t-il alors.

Le malheur de Magic Johnson aurait quoiqu’il en soit pu pousser Pau Gasol loin des parquets, mais l’Espagnol a fait un choix qu’il ne doit pas regretter. Et il a même gagné le Graal suprême avec les Lakers, franchise de toujours de l’ancien roi du Showtime. L’histoire est bien faite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.