Après une pluie de forfaits sur Team USA, on pouvait légitimement se demander pourquoi le staff américain n’a pas tenté de rappeler Carmelo Anthony. Jerry Colangelo, le directeur national de la sélection américaine, a été cash sur le sujet.

Alors que la suite de sa carrière NBA semble s’écrire en pointillés, on pouvait espérer revoir, pourquoi pas, Carmelo Anthony sur un de ses terrains de jeu préférés : les parquets FIBA.

Certes, Melo a bel et bien pris sa retraite en 2016, à la suite des Jeux olympiques de Rio, où il a décroché sa troisième médaille d’or, un record.

Cependant, rejouer sous la tunique de Team USA aurait pu être une éclaircie dans la période bien sombre que traverse le joueur, devenu paria aux yeux des franchises de la grande ligue.

Retrouver le Melo FIBA n’aurait en outre pas été pour nous déplaire. S’il est plutôt adepte des Olympiades, lui qui est meilleur scoreur de la sélection américaine aux JO, Carmelo Anthony aurait pu trouver, avec les Championnats du monde se déroulant en Chine, un moyen de se relancer, afin de potentiellement se voir offrir un contrat NBA.

Lire aussi | Deux joueurs impressionnent déjà à Team USA !

Interrogé par The Athletic et Sports Illustrated, Jerry Colangelo a écarté toute possibilité quant à un retour de Melo à l’occasion des mondiaux se déroulant dans moins d’un mois :

Récemment, Melo s’est montré très présent dans les médias, clamant haut et fort « je peux encore jouer, j’ai juste besoin d’une opportunité », bla bla bla.

J’aime Carmelo. Il a fortement contribué au succès de la sélection. C’était un très bon joueur international. Mais pour où nous sommes et ce que nous faisons, cela aurait plus été une distraction qu’autre chose. Je comprends pourquoi la demande a été faite. Il essaie de se relancer. Je pense que cela doit être fait en NBA.

Les choses ont au moins le mérite d’être claires. Si on aurait aimé revoir Melo avec le maillot de Team USA, la décision de Jerry Colangelo et son staff est tout à fait compréhensible.

Team USA, si elle est privée de la majorité de ses stars, disposera tout de même d’un groupe très homogène avec beaucoup de joueurs faisant leurs premiers pas sous la tunique du pays à la bannière étoilée. Ils auront, sans aucun doute, à cœur de se montrer, et Team USA devrait une nouvelle fois faire figure de favori lors de la compétition.

S’il reçoit le soutien de nombreux joueurs NBA, on commence tout de même à s’inquiéter pour Carmelo Anthony, lui qui pourrait avoir disputé son dernier match dans la grande ligue en novembre 2018 avec les Rockets.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs