NBA – La famille Walker, les inconnus qui ont sauvé le jeune LeBron

0

Avant d’être une véritable icône du sport mondial, LeBron James n’a pas passé une enfance sans embûches. Ce qu’il est devenu aujourd’hui, le King le doit en partie à une famille qui l’a pris sous son aile dans les moments difficiles.

Publicité

Star du basket mondial, visage de la NBA du 21ème siècle, fortune colossale amassée sur et en dehors des parquets, LeBron James est aujourd’hui l’une des personnalités les plus importantes de la planète.

Si certains ont connu dès l’enfance la voie royale toute tracée avec la réussite et la prospérité, LeBron possède un parcours beaucoup plus sinueux. Durant son enfance, le King côtoie la précarité au quotidien, bien loin des paillettes et des contrats XXL de la NBA.

La situation financière de sa mère Gloria est instable et LeBron, alors en CM1, change régulièrement de domicile et d’école. Frank Walker, le coach de son équipe de football propose alors à la mère du jeune garçon de le récupérer en attendant qu’elle parvienne à renouer avec une vie plus stable.

Walker persuade aussi LeBron de s’investir à fond dans la pratique du basketball. Le père de famille a alors évidemment décelé un potentiel chez le jeune garçon avec la suite que nous connaissons tous.

Lire aussi | Comment LeBron James a « stupéfié » un recruteur à 15 ans à peine

Dans l’ouvrage de Brian Windhorst et Terry Pluto paru en 2009, LeBron James : The making of an MVP, le King explique toute l’importance et l’impact de la famille Walker sur son enfance :

Ils m’ont fait me lever tous les jours pour aller à l’école, même les jours où je n’avais pas envie. Faire partie d’une famille, avec une mère et un père qui m’entouraient… avec deux frères et une sœur… C’était une expérience incroyable pour moi.

Ça m’a ouvert les yeux pour devenir qui je suis aujourd’hui.

Publicité

La famille Walker a également aidé la mère de LeBron à résoudre ses problèmes pour qu’elle puisse élever son fils dans de bonnes conditions. Ainsi deux ans plus tard, LBJ a pu revenir vivre chez sa mère.

Cette aide bienvenue dans une période compliquée pour LeBron James et sans laquelle il ne serait peut-être jamais devenu la superstar actuelle a marqué Young King à vie, et il n’a pas oublié les Walker.

LeBron James restera dans l’histoire comme l’une des figures du basketball, mais ce destin hors-norme, « The Chosen One » le doit aussi à l’aide précieuse de la famille Walker. Tous les héros ne portent pas de capes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.