Mondial – Comment les Bleus ont motivé Rudy Gobert à cartonner Team USA

0

Auteur d’un match de mammouth, Rudy Gobert a été un grand artisan de la victoire historique des Bleus face à Team USA (89-79). Une performance motivée en partie par ses coéquipiers.

On avait laissé Rudy Gobert frustré et hors du coup après un quatrième quart-temps très pénible face à l’Australie, lors duquel il avait en partie coûté la victoire à la France. On l’a retrouvé survitaminé, posant 21 points, 16 rebonds et 3 contres sur la tête d’Américains impuissants.

Alors pourquoi une telle métamorphose ? Bien sûr, il y a l’esprit revanchard d’un compétiteur né, qui veut tout simplement se racheter d’une sortie précédente manquée. Mais il y a aussi et surtout eu un certain Myles Turner.

Dans ce qui est probablement une erreur de jeunesse, le pivot des Pacers a commis la grave erreur de s’enflammer après un match réussi face au Brésil. Dans la presse, Turner avait alors envoyé un tacle glissé à Rudy Gobert, remettant en cause son statut de défenseur de l’année.

Ce qui devait arriver arriva : des joueurs de l’Equipe de France sont tombés sur les déclarations provocatrices du joueur d’Indiana, et se sont empressés de les montrer à notre Rudy national pour le chauffer.

Lire aussi | La réaction NSFW d’Evan Fournier après la victoire

C’est ce qu’a confirmé Nicolas Batum au micro de The Athletic :

Ouais, on a vu et on lui a montré. On sait qu’il est fort en défense, donc on a utilisé ça pour le motiver.

Le bilan ? Une grande réussite, bien évidemment. Gobert a justifié son statut de top player en répondant présent dans l’un des plus grands matchs de sa carrière, éteignant totalement l’insolent Turner au passage (2 points et 1 rebond en 10 minutes avant d’être benché par Popovich).

Gagne un voyage à New York sur l'appli Parlons Basket

Un recadrage aux yeux du monde, qui devrait donner bien des cauchemars à Turner, trop pressé et trop sûr de lui. Gobert, lui, savoure sa masterclass, tout en se tournant d’ores et déjà vers l’avenir :

Ça ne signifie pas beaucoup si on ne gagne pas l’or derrière, mais tout de même, c’est la plus grande victoire de ma carrière.

L’or, il est désormais à 2 matchs pour nos héroïques Bleus. Et avec un Rudy Gobert retrouvé et assassin, tout est possible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.