Jeep Élite – Boulazac ajuste son effectif à la mène !

0

Changement à la mène du côté du BBD qui se renforce avec un joueur d’expérience.

Actuel huitième du classement en Jeep Élite (3 victoires, 4 défaites), le Boulazac Basket Dordogne affiche un effectif plus qu’intéressant. Les arrivées de Ryan Pearson, Kyle Gibson ou de l’international tchèque Patrik Auda (11.4 points, 3.5 rebonds, 10 d’évaluation à la Coupe du Monde cet été) sont un vrai plus pour le coach Thomas Andrieux.

Malheureusement, le mercato réserve aussi des déceptions et c’est le cas avec l’américain Tyler Larson (27 ans, 1m85). Arrivé en provenance Francfort), il n’a pas trouvé sa place au sein du collectif de la Dordogne. En 7 rencontres, il affichait des stats correctes avec 9.6 points, 3.7 rebonds, 3.3 passes et 11.3 d’évaluation de moyenne. Pourtant, dans un communiqué sur son site internet, le BBD a officialisé le départ de Larson à la suite de « plusieurs entretiens ».

Lire aussi | Limoges engage un pigiste médical !

Pour prendre sa place, c’est Patrick Miller (27 ans, 1m85) qui débarque à Boulazac. Son nom est désormais connu en Europe puisqu’il a déjà disputé trois campagnes d’Eurocup avec respectivement, le Besiktas Istanbul, le Partizan Belgrade et Ulm. En Allemagne la saison dernière, il tournait à 14 points, 2 rebonds, 3.8 passes, 1.4 interception, 13.2 d’évaluation de moyenne en 13 matchs. Lors du Top 16, il a croisé le chemin de l’Asvel et s’est montré efficace malgré la défaite (20 points, 4 rebonds, 3 passes, 21 d’éval).

« Patrick, de par ses qualités physiques et athlétiques, possède une vraie force de percussion. Par sa vitesse, il est capable de créer, non seulement pour lui-même, mais aussi pour ses coéquipiers. Passé par le Partizan Belgrade puis Ulm (Allemagne) la saison dernière, il jouait en Eurocup, compétition prestigieuse ces dernières années. Nous attendons donc avec impatience son arrivée, afin de l’intégrer au groupe le plus rapidement possible.
Il remplacera poste pour poste Tyler, que nous remercions pour son attitude et son professionnalisme, et à qui nous souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière. » Thomas Andrieux

Ajout très intéressant pour Boulazac qui ne devrait pas perdre au change. Au contraire, l’arrivée d’un meneur de calibre européen peut donner un nouvel élan à Boulazac pour garder une place dans le Top 8.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.