NBA – David Fizdale : « Je suis fatigué de Tim Duncan »

Tim Duncan et David Fizdale

Adversaires des Spurs la nuit dernière, les Knicks se sont inclinés sur le score de 111 à 104. David Fizdale en a profité pour plaisanter à propos de Tim Duncan, désormais membre du staff des Spurs.

Publicité

Alors qu’ils subissaient une terrible série de 8 défaites consécutives, les Spurs ont retrouvé des couleurs la nuit dernière au Madison Square Garden. Vainqueurs des Knicks sur le score de 111 à 104 après avoir compté pas moins de 25 points d’avance, les Texans peuvent souffler un coup.

Onzièmes de la conférence Ouest avec un bilan de 6-11, ils ont 3 défaites de plus que le huitième et dernier qualifié actuellement pour les playoffs, Minnesota. Tous les maux ne sont pas guéris, mais cette victoire est importante pour le moral.

Publicité

Après la rencontre, David Fizdale expliquait avec humour qu’il était fatigué de voir Tim Duncan sur un banc NBA. C’est Mike Vorkunov de The Athletic qui rapportait ses propos, façon Gregg Popovich :

Je suis juste fatigué de Tim Duncan. Il m’a botté le cul auparavant en tant que joueur. Désormais je dois le voir en tant que coach… C’est quelqu’un de très brillant.

Présent sur les bancs NBA depuis 2003 dans diverses franchises, Fiz a connu Tim Duncan durant sa carrière, quand il était un des joueurs les plus dominants de la planète, au milieu des années 2000. Désormais, il continue de le voir sur les bancs de la ligue, et l’ancien intérieur continue d’être efficace dans son rôle d’assistant-coach, apportant notamment de la sérénité à un groupe qui en a bien besoin.

Publicité

Lire aussi | Soirée cauchemar pour Jimmy Butler

Avant la rencontre, le coach des Knicks expliquait que son équipe n’allait pas prendre ce match à la légère. Même si les Spurs ne sont clairement pas au mieux ces deniers temps, il n’est jamais bon de les sous-estimer. Et au vu du résultat final, il a eu raison.

Un animal n’est jamais aussi dangereux que lorsqu’il est blessé. Ils sont toujours les Spurs pour nous. Je ne pense pas que nous ayons ce luxe de regarder une équipe d’une autre manière qu’avec du respect.

Il l’avait senti venir. Malgré des performances assez encourageantes des Knicks ces dernières semaines d’un côté, et des Spurs dans le creux de la vague de l’autre, Fiz savait que les hommes de Gregg Popovich demeuraient une équipe capable de battre n’importe qui, n’importe quel soir.

Publicité

Et il ne s’est pas trompé. Après avoir subi un retard de 25 points, les Knicks ont réussi à revenir au score, mais le comeback était trop court. Une défaite 111 à 104 dans un match largement dominé par les Spurs dans l’ensemble, qui mettent donc à une série de 8 défaites consécutives. Petite consolation ? La ligne de stats complète et rare d’un Frank Ntilikina toujours séduisant.

Même si la saison est encore longue, on sent malgré tout les Spurs en grosse difficulté, et les playoffs vont être difficiles à aller chercher. Bien sûr, c’est la même rengaine chaque année avec eux : on leur promet une saison compliquée, et chaque fois il se qualifient en playoffs. Mais cette fois, le challenge pourrait être trop ardu à relever.

Publicité

Désormais sur le banc des Spurs après 19 saisons en tant que joueur, Tim Duncan continue de rester proche de sa franchise de toujours. De là à prendre la suite de Gregg Popovich comme head coach ? On y verra plus clair dans quelques mois, alors que The Athletic annonce l’été prochain comme la fin possible de l’aventure pour Pop…

Feed NBA 24/24