NBA – Un nom pour remplacer Gregg Popovich ?

0

L’incertitude plane autour de l’avenir de Gregg Popovich à la tête des Spurs. Sera-t-il de retour pour une 25ème saison sur le banc l’an prochain ? Rien n’est moins sûr. Le nom d’un potentiel successeur fait en tout cas déjà surface, et ce n’est pas le plus attendu.

Publicité

Cette saison, Gregg Popovich est sur le banc des Spurs pour une 24ème saison consécutive, un record dans l’histoire de la NBA. D’abord GM du club entre 1994 et 1996, il passe ensuite coach cette année-là. Cinq bagues, vingt-quatre saisons plus tard, Pop est toujours à San Antonio, fort du titre de coach le plus victorieux de tous les temps. Mais pour combien de temps encore sera-t-il présent sur le banc de sa franchise de toujours ? C’est bien la question.

Pour le moment, aucune infirmation n’a été divulguée par l’intéressé. Et le connaissant, il ne le fera pas. S’il part, il ne préviendra personne en avance. Il l’annoncera de manière sobre, dans la tradition des Spurs. Alors qu’une page s’est tournée depuis 3 ans suite aux départs successifs de Tim Duncan, Manu Ginobili et Tony Parker, Pop pourrait être tenté de les imiter. L’échec de Team USA l’été dernier était un coup dur. Les difficultés rencontrées par les Spurs cette saison également. Peut-être que Pop en a assez et qu’il décidera d’arrêter dans quelques mois, comme certains le pensent.

C’est en tout cas une éventualité qu’il faut envisager sérieusement. Pour certains observateurs, Pop s’offrira une dernière aventure lors des Jeux Olympiques de Tokyo l’été prochain, puis il mettra un terme à sa carrière. En sachant que la fédération américaine va envoyer l’artillerie lourde pour cette compétition, la médaille d’or semble plus que jamais à portée de Team USA.

Après le fiasco des Mondiaux en septembre dernier, tout le monde serait ravi que Pop remporte un dernier titre, et pas des moindres. Partir sur une médaille olympique après avoir remporté 5 titres NBA serait un scénario idéal pour lui. Ce serait une bien belle manière de terminer une carrière absolument monumentale.

Lire aussi | Un changement majeur pour les Rockets la saison prochaine ?

Mais qui pourrait alors prendre la suite ? D’après Sam Amick et John Hollinger de The Athletic, un nom revient souvent d’après leurs différentes sources au sein de la ligue. C’est celui de Bill Self. Cela ne vous dit probablement pas grand chose, et pourtant, c’est un nom réputé de la sphère du basket américain. Coach de l’université de Kansas depuis 2003, il est aussi un ami proche de R.C Buford, le GM des Spurs. Surtout, son université est actuellement sous investigation de la NCAA à cause de potentielles violations des règles de la ligue universitaire. Ces différents éléments convergent vers une issue claire : Bill Self pourrait se laisser tenter par un nouveau challenge.

On pense aussi à Becky Hammon, actuellement assistante de Popovich depuis 2014. Très réputée au sein de la ligue, elle est de plus en plus considérée comme une future coach d’une équipe NBA. L’intérêt avec les Knicks, qui se sont récemment séparés de David Fizdale, serait apparemment mutuel. Mais une promotion interne chez les Spurs nous semble également plus que plausible.

Publicité

Le départ de Pop serait la fin d’une ère à San Antonio. Une ère de 24 saisons, marquée par une série en cours de 23 qualifications en playoffs consécutives. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et les Spurs et leurs fans doivent petit à petit commencer à penser à l’avenir, au prochain chapitre de l’histoire de ce club.

L’empreinte de Pop sur les Spurs sera à jamais indélébile. Peu importe qui sera son successeur, il aura fort à faire. Il devra perpétuer une culture de l’excellence qui caractérise ce club depuis bientôt 25 ans. Un challenge excitant mais qui ne sera pas à la portée de tous.

Les mois passent, et la retraite de Gregg Popovich se rapproche. Une perspective qui n’enchante personne tant le coach des Spurs est apprécié et respecté de tous. Un monument du basket va bientôt se retirer, et il faut commencer à s’y préparer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.