NBA – Tatum et Brown font une première depuis l’époque Larry Bird !

Tatum et Brown première depuis époque Larry Bird
NESN.com

Les deux « Jay » Tatum et Brown continuent leur excellent premier tiers de saison, en réalisant cette fois une performance plus vue depuis l’époque d’un certain Larry Bird.

Publicité

La nuit dernière, les Celtics se sont imposés 114-93 face à des Pistons privés de Blake Griffin et engrangent leur 19ème victoire pour 7 revers. Jayson Tatum et Jaylen Brown ont une nouvelle fois été précieux avec 26 points chacun (10/17 et 9/13 au tir respectivement) et permettent à Boston de conserver sa 2ème place à l’Est.

Les deux « Jay » ont scoré 26 pions en 27 minutes pour Tatum et 29 pour son compère, réalisant une performance d’efficacité plus vue chez les trèfles depuis l’époque Larry Bird :

Publicité

Jaylen Brown (26 PTS en 29:01) et Jayson Tatum (26 PTS en 27:15) sont le premier duo des Celtics à marquer chacun 25 points ou plus en moins de 30 minutes de jeu depuis que Kevin McHale (31 PTS, 24 min) et Reggie Lewis (26 PTS, 26 min) l’ont fait en février 1990.

Publicité

Lire aussi | La proposition de la ligue aux 30 franchises pour 2021 révélée

Kevin McHale et Reggie Lewis (tragiquement disparu en 1993) étaient donc les derniers Celtics à avoir réalisé chacun plus de 25 points en moins de 30 minutes, jusqu’à ce match face aux Pistons. Les deux jeunes joueurs ont pris le relais de leurs glorieux ancêtres et confirment ainsi leur excellent début de saison.

En effet, l’arrivée de Kemba Walker a été grandement bénéfique pour la franchise et elle se retrouve avec un collectif léché, qui permet à un trident offensif de se démarquer. Le trio Kemba – Tatum – Brown cartonne en ce début de saison et permet à la franchise de figurer dans les hautes sphères de sa conférence.

Publicité

Avec un Brown qui tourne à 19.9 points, 6.9 rebonds et 2.3 passes et un Tatum à 21 points, 6.9 rebonds et 2.8 passes, ils semblent avoir passé un cap, notamment pour le premier, qui revit totalement après une saison compliquée et se positionne comme un candidat plausible au MIP.

Dans leur lignée, Brad Stevens régale avec les hommes mis à sa disposition et se permet quelques folies comme les minutes accordées à Tacko Fall hier, qui ont embrasé le TD Garden. Même avec une raquette décimée, la franchise maintient son cap, et, portée par son meneur All-Star et ses 2 jeunes, espère aller loin, très loin cette année.

Publicité

Le duo des Jay, c’est une paire qui marche plutôt bien. En rejoignant leurs illustres aînés, les deux montrent une nouvelle fois qu’ils ont clairement passé un step cette année.

Les dernières actualités