NBA – Les 6 plus vieux rookies de l’histoire

Andre Ingram des Lakers
Kelvin Kuo

A l’heure où les top prospects arrivent en NBA avant leurs 20 ans pour la plupart, prenons le contre-pied en se penchant sur les plus vieux rookies de l’histoire. C’est parti.

Publicité

Le chemin vers la NBA n’est identique pour personne. Si certains gravissent les habituels échelons américains (high school puis NCAA), d’autres, notamment les prospects étrangers, ont des parcours plus mouvementés et surprenants.

Au final, certains n’atteignent le Graal qu’est la NBA qu’en fin de carrière, à des âges parfois avancés. Tour d’horizon de ces « late boomers », qui n’ont bien souvent pas laissé une empreinte indélébile dans la ligue nord-américaine.

Publicité

6. Arvydas Sabonis – 30 ans et 319 jours

Un regret, forcément. Né en ex-URSS, Sabonis a dû attendre longtemps et le tassement consécutif à la fin de la guerre froide pour arriver en NBA, où il a joué 7 saisons. Son fils Domantas fait aujourd’hui les beaux jours des Pacers.

5. Antoine Rigaudeau – 31 ans et 33 jours

Un Frenchie, et pas n’importe lequel ! Fort d’une carrière de plus de 15 ans qui l’a vu bourlinguer entre Cholet, Pau-Orthez et Bologne, Antoine Rigaudeau rejoint Dallas en 2003. Malheureusement pour lui, son style détonne dans une NBA au sommet de sa période isolation, et sa maladresse n’aide pas. Après 11 petits matchs, le Roi revient en Europe.

Publicité

Lire aussi | Les 15 joueurs les plus petits de l’histoire

4. Pero Antic – 31 ans et 93 jours

113 matchs en NBA pour Antic, arrivé à Atlanta en 2013 après plus d’une décennie en Europe. Le Macédonien affiche des moyennes en carrière de 6.3 points et 3.5 rebonds durant son passage dans la ligue nord-américaine.

Publicité

3. Andre Ingram – 32 ans et 143 jours

Plus vieux rookie américain depuis 1964 lors de ses débuts, Andre Ingram est vite devenu le chouchou des Lakers au printemps 2018. Joueur des South Bay Lakers, il détient le record all-time du nombre de matchs disputés en G-League et continue d’y évoluer.

2. Marcelo Huertas – 32 ans et 156 jours

Véritable star du basket international, Huertas a lui aussi eu sa chance du côté des Lakers. Mais là encore, la différence de style et un contexte défavorables ne lui ont pas permis de s’imposer.

Publicité

1. Pablo Prigioni – 35 ans et 169 jours

Il est le recordman absolu, et ça ne devrait pas bouger de sitôt. A plus de 35 ans, Pablo Prigioni faisait ses débuts du côté de New York en novembre 2012. L’Argentin a passé 5 ans dans la ligue, avec de brèves apparitions du côté des Rockets et Clippers.

Des anciens qui ont pris leur temps pour arriver en NBA, mais qui ont fini par le faire. Respect à eux.

NBA 24/24

Les dernières actualités