Publicité

NBA – Tensions dans le vestiaire des Clippers

Kawhi Leonard et Paul George en costumes sur le banc des Clippers
The Athletic (DR)

Malgré une belle forme récente, les Clippers semblent avoir quelques soucis de vestiaire d’après The Athletic. Les arrivées de Kawhi Leonard et Paul George ont soulevé certains problèmes, qui ont récemment valu un recadrage XXL de Doc Rivers.

Publicité

L’ambiance dans le vestiaire ? Je ne sais pas mec. Voilà un autre problème. Nous ne sommes pas une grande équipe. Vous devez retenir ça. Nous ne sommes pas une grande équipe. Nous sommes devenus quelque chose cet été. Deux gros joueurs sont arrivés et ils n’étaient pas là l’an dernier. Nous avons un joueur qui a gagné un titre avec une toute autre équipe l’an dernier. Donc nous ne sommes pas une grande équipe, c’est la chose numéro 1.

Ça, c’est Montrezl Harrell le 4 janvier dernier quand les Clippers ont perdu de 26 points face aux Grizzlies. Sympa l’ambiance, non ? Et bien pas vraiment. A Los Angeles, certains problèmes sont apparus dans le vestiaire selon des informations de The Athletic. Alors que se passe-t-il exactement ? Un petit tour d’horizon s’impose.

L’an dernier, les Clippers ont fait rêver leurs fans. Sans grande star, mais avec une cohésion impressionnante dans le roster, les hommes de Doc Rivers sont venus planter une saison régulière à 48-34, avant de secouer les Warriors en playoffs. Les hommes forts ? Patrick Beverley, Lou Williams ou encore Montrez Harrell. Un pitch idéal pour attirer les stars lors de la free agency suivante. Et on peut dire que cela a fonctionné avec la signature de Kawhi Leonard et Paul George.

Publicité

Sauf que voilà : en quelques mois, les Clipps sont passés d’un vestiaire soudé à un vestiaire plus divisé, avec des non-dits, des tensions, des rancœurs. La raison ? Les arrivées de stars, justement.

On en revient aux propos de Harrell, car ce sont bien ces derniers qui semblent avoir jeté le feu aux poudres. Dès le lendemain, Doc Rivers a mis les choses au point dans une gueulante avec ses joueurs, visant particulièrement son pivot. Le message, en version édulcorée ? « Gardez les problèmes en interne, pas besoin de déballer ça aux médias, sous aucun prétexte ».

Mais le mal était déjà fait. Harrell avait entrouvert la porte qui aurait dû rester scellée, et il n’y avait plus qu’à s’y engouffrer. Ce même Harrell dont certains coéquipiers, on l’apprend, pensent qu’il est davantage préoccupé par ses stats que par la gagne. Quoiqu’il en soit, plusieurs gros médias se sont emparés de l’affaire et certains ont creusé pour en savoir plus. Est-ce qu’il existe des tensions dans le vestiaire ? La réponse est oui selon The Athletic.

Publicité

Lire aussi | Steph Curry dévoile son 5 de départ All-Time… LeBron snobé

Passer d’une équipe surprise à un favori au titre en quelques mois ne réussit pas à tout le monde. A Los Angeles, une douzaine de sources ont confirmé quelques frustrations dans ce processus. Le load management de Kawhi n’arrange rien. L’ailier est souvent à l’infirmerie pour éviter une rechute au genou, quitte à rater des matchs importants. Et le fait est que Harrell n’est pas le seul à penser ça dans le vestiaire.

L’autre problème bien connu de Kawhi, c’est la communication. Même s’il est doué pour recruter des joueurs, il reste parfois discret lors des sessions privées avec ses coéquipiers. Pas toujours très impliqué, le changement est encore majeur chez les Clippers. La proximité qui existait l’an dernier a peu à peu disparu dans le vestiaire, et cela a forcément des conséquences. Bien sûr, quelques activités sont organisées, comme des parties de bowling ou des séances cinéma, mais rien de très naturel, car il y a le fameux « elephant in the room » cher aux Américains, comprenez le gros problème sous-jacent qui embête tout le monde.

En effet, certains joueurs ont des problèmes avec les avantages liés à Leonard et George. Le statut de star ne passe visiblement pas pour tout le monde dans ce roster autrefois habitué à l’équité. On apprend par exemple que Kawhi aurait annulé deux entraînements durant la saison, une version que dément Rivers. L’ancien coach des Celtics est connu pour limiter le nombre d’entraînements durant la saison. L’objectif ? Préserver les joueurs et notamment pour les playoffs, une tendance plus visible que jamais avec la fragilité récurrente des 2 stars.

Publicité




Là encore, problème. Quand les jeunes joueurs aimeraient se donner à fond pendant la saison régulière et jouer au complet pour mettre en place le collectif, ce n’est pas vraiment le cas des gros joueurs. Kawhi, à travers son load management, montre bien que la priorité est d’être prêt pour les playoffs, et pas avant.

Le contraste, The Athletic le note, est énorme avec un certain LeBron James. Si le King a clairement certains avantages chez les Lakers – gérer les entraînements et les horaires en concertation avec Frank Vogel de temps à autre en font partie – il arrive néanmoins à construire une vraie alchimie avec ses partenaires. Et personne ne se plaint de son influence.

Publicité

Des tensions existent dans le vestiaire des Clippers, la suspicion est confirmée. Bien sûr, c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens, et la franchise sera jugée sur les playoffs. Malgré tout, Doc Rivers va avoir du boulot dans les mois à venir pour trouver des solutions sur le parquet, mais également en dehors. Pas forcément la première saison rêvée de cette nouvelle ère…

Kawhi Leonard Los Angeles Clippers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA