NBA – Pourquoi Coby White, sur un run historique, ne bougera pas du banc

Coby White célébrant un tir à trois points sous le maillot de Chicago Bulls
Yahoo! Sports (DR)

Après des débuts discrets en NBA, le rookie des Bulls Coby White se trouve dans un état de frénésie totale depuis quelques matchs. Pourtant, son statut de remplaçant ne devrait pas être modifié pour autant. Jim Boylen explique tout.

Publicité

Depuis octobre, les fans de Chicago n’ont pas grand chose à célébrer. Avec un bilan de 20 victoires pour 39 défaites à l’heure actuelle, leurs Bulls peinent à décoller du fond de la conférence Est. Une situation qui peut paraitre rédhibitoire à une vingtaine de matchs de la fin de la saison régulière, mais qui les maintient malgré tout dans la course aux playoffs.

Pour espérer accrocher une place qualificative pour les phases finales, Jim Boylen devra bien évidemment espérer de bonnes prestations de la part de son joueur star, Zach LaVine. Ce dernier répond aux attentes de son coach depuis octobre, mais peine à trouver un soutien au scoring dans le jeune effectif des Bulls.

Publicité

L’un des espoirs du groupe fait cependant grandement parler de lui dans l’Illinois ces derniers temps. Pour sa première saison en NBA, Coby White réalisait des débuts honnêtes (11.9 points, 3.5 rebonds, 2.4 passes), mais affiche un niveau exceptionnel depuis quelques rencontres. L’ancien de North Carolina est tout simplement sur un run historique, avec trois sorties à plus de 30 points en sortie de banc.

Les 3 derniers matchs de Coby White :

35 points|6 tirs à 3 points
33 points|5 tirs à 3 points
33 points|7 tirs à 3 points

– Premier rookie avec 3 matchs consécutifs à plus de 30 points en sortie de banc depuis 1982

– Premier rookie de l’histoire avec au moins 5 tirs à 3 points inscrits lors de 3 matchs consécutifs en sortie de banc.

Publicité

Lire aussi | LeBron James entre dans l’histoire des Lakers en rejoignant Kobe et Kareem

Malgré son excellent état de forme, le meneur de 20 ans reste pour l’instant cantonné à une place sur le banc des Bulls, et assure actuellement la rotation de Ryan Arcidiacono. Une situation incompréhensible pour certains fans et observateurs, que Jim Boylen ne compte pourtant pas modifier.

« Je n’arrête pas de recevoir cette question et je vais y répondre une dernière fois : Coby est bien là où il est. On va le laisser à cette place. Je comprends ce que vous essayez de demander. Mais laissons Coby progresser. C’est mon objectif. »

Publicité

Drafté en septième position de la dernière draft, Coby White est l’un des plus jeunes joueurs de la ligue, et a donc logiquement débarqué dans sa nouvelle franchise avec un statut de prospect à moyen voire long terme. Le projet de reconstruction initié ces dernières années par les dirigeants des Bulls convenait donc parfaitement au meneur pour qu’il puisse tranquillement se développer.

Très à l’aise en sortie de banc depuis trois rencontres, il a prouvé à son front office qu’il ne s’était pas trompé en juin dernier. Néanmoins, le mettre en première ligne et sous le feu des projecteurs ne semble pas faire partie des plans de Boylen et de son staff. White devra donc patienter pour célébrer sa première titularisation dans la ligue.

Publicité

En attendant de se voir offrir la chance de figurer dans le cinq de départ des Bulls, Coby White démontre tout son talent dans le temps de jeu que lui accorde son coach.

Chicago Bulls NBA 24/24 Stats, records

Les dernières actualités