NBA – Sekou Doumbouya contraint de supprimer un tweet involontairement drôle

0

Sekou Doumbouya a profité de sa fin d’après-midi américaine pour envoyer un message d’affection à l’attention de Détroit. Jusque là, tout va bien. Mais les choses ont vite dérapé, Twitter ne ratant jamais une occasion de rigoler…

Publicité

Malgré son très jeune âge, Sekou Doumbouya n’est pas un grand adepte des réseaux sociaux. Alternant le bon et le moins bon à Détroit, le Français préfère sûrement se concentrer sur le basket. La preuve : son dernier tweet avant ce soir remontait au 26 janvier.

Seulement voilà, Sekou a souhaité envoyer un message sympathique aux fans en citant un tweet avec la mention suivante : « Love The D ». Ne faites pas les innocents : certains parmi vous, fidèles lecteurs, savent pertinemment comment cette histoire va finir.

Lire aussi | Le retour de Steph Curry quasi-acté

Cette phrase est en effet certes utilisée dans Détroit et sa région pour dire, « J’aime Détroit ». Tout simplement. Mais la fameuse lettre « D » revêt aussi un autre sens, très répandu lui aussi, largement plus à l’échelle nationale : l’initiale de « dick ». Rapidement, Doumbouya a été trollé, notamment par Axel Toupane et plusieurs internautes.

Il a donc dû à nouveau poster le tweet, après avoir supprimé le premier, tout ça en la jouant nettement plus sobre histoire d’éviter tout malentendu :

Publicité

Visiblement surpris de la tournure des événements et du côté taquin des Twittos, Doumbz a enchaîné avec un autre tweet :

Yo sérieux les gars ? 😂😂

Une séquence amusante, qui fait oublier un instant le quotidien un peu morne des Pistons. Espérons au moins que Sekou, remis de ce tweet désamorcé, pourra bénéficier de temps de jeu et progresser sur la fin de saison. Car c’est là qu’est le principal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.