Publicité

NBA – Le tacle du maire de NY après le contrôle positif de 4 Nets au coronavirus

bill de blasio tacle les nets
The Wall Street Journal (DR) / BroBible (DR)

L’annonce a fait l’effet d’une petite bombe ce mardi soir : quatre joueur des Nets dont Kevin Durant ont été controlés positif au coronavirus, entrainant une vague de tests pour toute l’équipe. Et cela a dérangé Bill de Blasio, le maire de New York.

Publicité

Après Utah et Detroit, Brooklyn est la troisième équipe de la ligue touchée par le coronavirus : quatre joueurs, dont Kevin Durant, ont été controlés positif ces dernières heures.

Forcément, cette nouvelle a entrainé une mise en quarantaine des concernés, tandis que la source de contamination aurait rapidement été identifiée. Si une batterie de tests a été déployée pour tous les autres joueurs du groupe, ce « privilège » n’a pas plu à Bill de Blasio, le maire de New York. Il a fait part de son désaccord via son compte Twitter.

Publicité

Nous leur souhaitions un prompt rétablissement. Mais, avec tout mon respect, une équipe NBA ne devrait PAS être testée pour le COVID-19 pendant que certains malades dont l’état est critique attendent d’être testés.

Publicité

Lire aussi | Pourquoi les Warriors ont refusé le test pour le coronavirus

Ce que le maire semble omettre, c’est que les Nets ont eu recours à une société privée pour effectuer les tests, qu’ils ont donc payé de leur poche. C’est Adrian Wojnarowski qui rapporte cette information.

Publicité




Brooklyn a testé son équipe au retour de San Francisco et les résultats sont sortis aujourd’hui. Les Nets ont payé de leurs poches une entreprise privée pour mener les tests. Un joueur s’est réveillé avec des maux de tête aujourd’hui, le reste n’a pas montré l’existence de symptômes.

Alors bien sûr, on en revient dans tous les cas au même point, qui est que les plus fortunés peuvent se payer les meilleurs tests aux Etats-Unis. Mais contrairement aux propos du maire, les joueurs des Nets n’ont pas « doublé » d’autres patients, dans des hôpitaux publics par exemple, sous prétexte qu’ils sont des athlètes professionnels.

Publicité

Concerné de près puisque la ville de New York est un foyer important de propagation du virus, Bill de Blasio n’a pas trop apprécié le privilège que les Nets se sont offerts. Espérons que la situation se calme rapidement pour éviter une quelconque brouille avec le monde politique.

Brooklyn Nets Déclarations NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA