NBA – La ligne de stats absolument inhumaine qu’aurait réussi Wilt Chamberlain en 1968 !

Wilt Chamberlain sous le maillot des Lakers
(crédit : DR)

Wilt Chamberlain n’a pas joué à l’ère des réseaux sociaux, ni à celle des statistiques recensées dans leur intégralité. De ce fait, bon nombre de ses performances gigantesques n’ont pas obtenu le crédit qu’elles méritent, laissant dans l’inconnu beaucoup de fans de la génération actuelle. On se penche ici sur un match réussi par le géant en 1968, et qui pourrait bien être la plus grosse ligne de stats de l’histoire.

Publicité

Terreur des parquets de 1960 à 1973, Wilt Chamberlain est un dinosaure de la NBA. Il jouait à une époque où la ligue américaine n’en était qu’à ses débuts, une époque où les réseaux sociaux n’existaient pas et où la couverture médiatique était minimale.

De plus, la ligue ne prenait pas en compte toutes les catégories statistiques qu’elle prend en compte aujourd’hui, ce qui rend difficile de nos jours d’avoir l’exactitude des chiffres annoncés à l’époque.

Publicité

Une performance en particulier retient notre attention : le 18 mars 1968, dans une large victoire face à sa future équipe des Lakers (158-128) le grand Wilt aurait rendu une feuille de stats composée de… 53 points, 32 rebonds, 14 passes, 24 contres et 11 interceptions. On parle d’un potentiel quintuple-double (un accomplissement jamais vu en NBA), et pas d’un petit ! Nous, vous ne rêvez pas, ce n’est pas Thanos qui a joué ce match mais bien Wilt Chamberlain.

Si on emploie le conditionnel pour parler de ce carton, c’est parce que, comme on l’explique plus haut, il est difficile de savoir si le pivot a vraiment réalisé certains de ces chiffres.

Lire aussi | Quand Wilt Chamberlain a failli revenir en NBA… à 49 ans !

Publicité

En effet, en 1968, les contres et les interceptions n’étaient pas catégorisés parmi les statistiques officielles. On peut donc supposer qu’une personne, officiellement rattachée à la ligue ou pas, avait établi à la main la box score de Chamberlain sur ces deux aspects.

Malgré cette incertitude, il y a quand même une feuille de stats officielle recensée par le site Basketball Reference, et qui ne laisse aucun doute sur les 3 catégories majeures (53 points, 32 rebonds et 14 passes). Wilt avait, comme souvent, joué les 48 minutes du match, pour un ahurissant 24/29 aux tirs. La définition même de la domination.

Publicité

Que cette performance du 18 mars 1968 soit parfaitement exacte ou pas, cela ne changera rien au postulat suivant : Wilt Chamberlain est un des joueurs les plus dominants de l’histoire, sinon le plus dominant. Un freak d’un ancien temps.

Publicité

Pour notre génération, il est très difficile de connaitre vraiment Wilt Chamberlain. On sait qu’il a outrageusement dominé, mais visuellement, on ne sais pas comment. Un mystère aussi intrigant qu’excitant.

Anciens joueurs NBA 24/24 Stats, records Wilt Chamberlain

Les dernières actualités