NBA – Quand Tony Parker, agacé, a failli être changé de poste

Tony Parker chez les San Antonio Spurs
(NR)

Si Tony Parker est devenu le meilleur meneur de l’histoire des Spurs, l’histoire aurait pu être différente à compter de 2003, quand Gregg Popovich a failli le changer de poste…

Publicité

À l’été 2001, Tony Parker était drafté par les Spurs. Ce même été, Jason Kidd, meilleur meneur de la ligue à ce moment-là, était transféré des Suns vers les Nets. Au cours de la saison 2001-2002, TP se révèle être un rookie très intéressant, mais R.C Buford et Gregg Popovich commencent à se demander s’ils ne peuvent pas décrocher le gros lot en ramenant Kidd dans le Texas.

Un processus de drague commence alors : Buford se rend à plusieurs reprises à des matchs des Nets, et ça marche ! Quelques semaines plus tard, Kidd est à San Antonio, il visite la ville. Son guide ? Nul autre que Tim Duncan.

Publicité

La possibilité que le meneur rejoigne San Antonio devient donc réelle. Kidd lui-même affirmait qu’il pensait devenir un Spur :

Je pensais que j’allais être un Spur. Je m’étais engagé durant ma visite là-bas. Durant mon vol retour, je pense que j’ai commence à me refroidir. Et parfois j’y repense : peut-être que j’aurais remporté un ou deux titres là-bas.

Heureusement, j’en ai remporté un avec Dallas. Mais j’y pense et je regrette parfois. J’aurais voulu savoir si j’aurais pu remporter un titre avec San Antonio.

Lire aussi | Shaq révèle son meilleur souvenir de l’histoire du sport… et s’inclut dedans !

Publicité

Se pose alors la question du sort de Tony Parker, tout juste arrivé, dans la tête de Gregg Popovich :

Je pensais que la présence de Jason Kidd, un joueur au mental d’acier et aux skills développés, serait une bonne chose pour Tony. Il serait un bon mentor. Tony pouvait jouer 2, il était un arrière scoreur dans tous les cas.

Et quand Jason allait vieillir, il passerait en 2 et Tony prendrait le relais en 1. Tony n’aimait pas l’idée. On a quand même essayé de mettre tout ça en place. Mais au final Jason n’est pas venu.

Publicité

Jason Kidd et Tony Parker à l’arrière, Tim Duncan sous les panneaux. Sur le papier, l’association faisait rêver et on peut imaginer que les Spurs auraient pu remporter un ou deux trophées supplémentaires.

Mais on peut également se demander si la présence de Kidd n’aurait pas changé le cours de l’histoire : TP aurait pu s’impatienter et demander à quitter les Spurs, ce qui fait que son association avec Duncan et Ginobili n’aurait jamais existé, et son illustre palmarès qui en a découlé non plus…

Publicité

À un Jason Kidd près, la carrière de Tony Parker aurait pu être totalement différente. La NBA regorge de « What If ? », et celui-là intrigue forcément…

Anciens joueurs NBA 24/24 San Antonio Spurs Tony Parker

Les dernières actualités