Publicité

NBA – La révélation de Ray Allen sur son mythique tir face aux Spurs

nba.com (DR)

Ray Allen s’est récemment exprimé sur son tir légendaire du Game 6 des finales 2013, devenu une des actions les plus mythiques de l’histoire des playoffs NBA. On y apprend notamment la petite phrase géniale de Chris Bosh, auteur du rebond crucial.

Publicité

Champion en 2008 avec les Celtics, Ray Allen a conclu sa superbe carrière en 2013 avec une deuxième bague, remportée avec le Heat aux côtés de LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh. Mais surtout, il est celui qui a sauvé le Heat durant ces finales, et possiblement la dynastie de LBJ, avec un des tirs les plus clutch de l’histoire des playoffs.

Publicité

Au détour d’une interview avec Omar Raja de ESPN, l’arrière revenait sur ce moment légendaire, à jamais gravé dans la mémoire de tous l’ayant vécu.

Lire aussi | « Michael Jordan ne devrait même pas être classé »

Publicité

Pour rappel, le score est de 95-92 et de 3 à 2 en faveur des Spurs quand LeBron tente un tir à trois-points. Il manque, et la suite appartient à l’histoire. Allen raconte :

On devait récupérer la balle coûte que coûte. Je ne pouvais pas rester planté dans le périmètre, il fallait être actif pour proposer des solutions. Et cette solution c’était de me proposer à CB (Chris Bosh), quand il m’a lancé la balle.

Pour moi, c’était ça le meilleur truc. Il aurait pu faire ce qu’il voulait avec le ballon, et je lui ai demandé après : « Pourquoi tu m’as donné la balle ? »

Il m’avait répondu : « Je ne l’aurais donné à personne d’autre que toi sur cette terre ! »

Publicité




Les deux hommes réalisaient la plus grande action de leurs carrières respectives. Chris Bosh se saisissait du rebond le plus clutch de sa vie, quand Ray Allen inscrivait le tir le plus important de l’histoire du Heat, et possiblement de toute la carrière de King James.

La suite, c’est une prolongation remportée, forçant un Game 7 durant lequel les Spurs seront battus, encore marqués par la munition gâchée de si peu quelques heures plus tôt.

Publicité

Ray Allen gardera éternellement une place à part dans l’histoire du Heat et dans la carrière de LeBron James. Ce jour-là, Jesus Shuttlesworth marchait sur l’eau.

Feed NBA 24/24