Publicité

NBA – L’histoire cachée derrière la fameuse célébration de Carmelo Anthony

Carmelo Anthony fait partie des trades les plus mémorables des années 2010
(crédit : Adam Hunger)

Connu pour sa célébration à trois points, Carmelo Anthony n’était pas le premier à célébrer ses paniers de la sorte. Son ancien coéquipier, Iman Shumpert, est revenu sur cette histoire méconnue.

Publicité

De retour dans la ligue cette saison et aux Blazers, Carmelo Anthony a réussi son grand retour en NBA. La période Rockets est désormais derrière lui et le vétéran confirme qu’il a bel et bien sa place auprès des autres joueurs, se trouvant être un précieux atout pour Portland durant cet exercice.

S’il y en a un qui n’en doutait pas, c’est Iman Shumpert, son ancien coéquipier chez les Knicks. Celui qui a joué aux Cavaliers a toujours adoré Melo et n’est pas surpris de le voir cartonner dans l’Oregon aujourd’hui.

Publicité

Dans une interview avec Shams Charania pour Stadium, Shumpert est d’ailleurs revenu sur une histoire assez intéressante : la célébration de Carmelo à trois points. Tout le monde a déjà vu l’ancien Knick se tapoter la tête avec trois doigts histoire de célébrer un tir primé. Mais d’où vient cette célébration ? A la base, pas de Melo.

Lire aussi | Alex Caruso revient sur le surnom donné par LeBron James

Les gens ne le savent pas, mais Melo qui fait un trois sur sa tête, cela a commencé avec Rasheed Wallace. Il a toujours eu cette célébration. Il a commencé ce trois sur la tête et puis il s’est blessé. Sheed a commencé ça. Et c’était amusant car Melo se dit, une fois que Rasheed le fait, tout le monde doit le faire. Donc tout le monde était là à dire : « Vas-y Melo, fais le ! ». On pensait tous que c’était amusant. Puis Sheed revient un jour et dit : « Melo, je ne vais même pas te blâmer pour ça. »

Si Wallace est le premier à avoir effectué la célébration, cette dernière est aujourd’hui connue grâce à Anthony, sans aucun doute.

Publicité




Melo l’a fait, et tout le monde devenait fou, les gamins faisaient aussi la célébration durant les matchs à Dyckman et à Rucker. Tout le monde… Je leur ai dit de se calmer, genre ça ne vous fait pas mal aux doigts à force ? De frapper votre tête comme ça ?

On attend désormais la version de Melo, mais Wallace aura peut-être un peu de reconnaissance grâce à cette célébration devenue iconique à New York.

Publicité

Rasheed Wallace ou non, Carmelo Anthony continue d’utiliser cette célébration qui est devenue une véritable marque de fabrique pour lui.

En direct : toute l'actu NBA