NBA – La vraie raison pour laquelle Isiah Thomas détestait Michael Jordan

Isiah Thomas a placé Michael Jordan dans son top 5 de ses joueurs préférés
(DR)

The Last Dance a confirmé, si besoin était, l’évidence : entre Michael Jordan et Isiah Thomas, ça n’a jamais été l’amour fou. Et d’après un ancien des Pistons, les racines de ce désamour remontent à avant les séries endiablées de playoffs…

Publicité

Quand on évoque une rivalité intense, profonde, violente, difficile de ne pas penser à celle entre les Pistons et les Bulls à la fin des années 80. Enfin au sommet, Isiah Thomas et sa clique faisaient régner la terreur sur les parquets, brisant année après année les rêves (et les côtes) de Michael Jordan.

Mais après 3 échecs consécutifs en 1988, 1989 et 1990, Chicago a renversé la vapeur de manière spectaculaire, sweepant les double-champions en titre, qui quittaient le parquet avant la fin du match, sans même serrer la main de MJ and co.

Publicité

Depuis, on ne peut pas dire qu’une réconciliation ait eu lieu. Dans The Last Dance, Horace Grant traite les Pistons de « petites p*tes », tandis que Michael Jordan parle de « c*nnard » au moment d’évoquer Isiah Thomas, sans oublier de rappeler qu’il déteste toujours autant Détroit. Bref, ambiance.

D’après John Salley, membre clé des Bad Boys, IT, natif de Chicago, en voulait avant tout à Jordan pour une question de jalousie et d’ego. Il raconte pour VladTV.

Lire aussi | Le joueur all-time préféré de Michael Jordan

Publicité

Vous voulez savoir ce que c’était l’embrouille entre eux ? (sourire) Une fois, Isiah rentre voir sa famille chez lui à Chicago, et son neveu porte un maillot des Bulls. Un maillot des Bulls, floqué Michael Jordan. Isiah a été énervé par ça. Dans sa tête, il s’est ensuite dit : « Chaque fois que je joue contre ce gars, je vais me donner à fond pour que mon neveu voit que c’est CE maillot qu’il devrait porter ».

D’entrée, donc, Thomas avait de l’inimitié envers MJ, humilié qu’un petit garçon de sa famille préfère porter un maillot de His Airness plutôt que de son propre oncle. Bien évidemment, les séries de playoffs n’ont ensuite rien arrangé, et les deux hommes se détestent cordialement.

Publicité




Si Zeke n’avait aucun mal à accepter ce rôle de bad guy durant les années de gloire des Pistons, il en a payé le prix un peu plus tard. C’est de notoriété publique : Michael Jordan a mis son véto à la présence de Thomas dans la Dream Team de 1992.

Larry Bird et Magic Johnson, qui avaient eux aussi de vieux dossiers avec lui, ont approuvé, et le meneur des Pistons a été snobé en bonne et due forme.

Publicité

Bien innocemment, le neveu d’Isiah Thomas a nourri la rage du meneur des Pistons envers Michael Jordan. Mais même sans ça, ces deux-là n’auraient pas été les meilleurs amis du monde…

Feed NBA 24/24