NBA – Quand Kareem taclait ouvertement Michael Jordan en 2015

Pour Spencer Dinwiddie, Michael Jordan a eu le meilleur prime en NBA, mais Kareem Abdul-Jabbar est le GOAT
(DR)

Souvent adoré et adulé, Michael Jordan traîne aussi son lot de casseroles. L’une d’entre elles lui avait d’ailleurs valu une sévère attaque en public du meilleur scoreur de l’histoire de la NBA himself, Kareem Abdul-Jabbar.

Publicité

Durant quelques minutes, les derniers épisodes de The Last Dance se sont quelque peu éloignés du basket pour parler d’une polémique autour de Michael Jordan. En 1990, MJ avait refusé de soutenir un candidat au Sénat noir et démocrate dans sa Caroline du Nord natale, lâchant même cette phrase devenue culte auprès de ses coéquipiers :

Les républicains achètent des chaussures eux aussi !

En d’autres termes : plutôt que prendre position publiquement et ainsi être estampillé démocrate, au risque de froisser les républicains, Jordan n’a rien fait, préservant ainsi ses ventes de chaussures.

Publicité

Un choix que MJ justifie à ce jour en avançant qu’il n’a jamais prétendu être un activiste, et que seul le basket le préoccupait alors. Les Etats-Unis restent un pays libre, et difficile de totalement incriminer Jordan sur ce coup, surtout à ce stade de sa carrière, et en sachant qu’il a tout de même financièrement contribué à la campagne du candidat démocrate.

Lire aussi | « Jordan a eu le meilleur prime, mais Kareem est le GOAT »

Mais un certain Kareem Abdul-Jabbar ne le lui a jamais pardonné. Grand activiste et défenseur des droits civiques dans le sillage d’un Muhammad Ali, le mythique pivot des Lakers taclait MJ les deux pieds décollés en 2015 :

Quand le temps est venu de parler, il faut parler. On ne peut pas choisir le moment d’une prise de position, et si c’est consensuel ou pas. Si tu tiens à tes droits civiques et humains, tu ne peux pas être préoccupé par tes ventes de chaussures.

Jordan a choisi le commerce plutôt que la conscience. C’est très regrettable pour lui, mais c’est lui qui doit vivre avec ça.

Publicité

Si ça peut rassurer Kareem, de telles accusations n’ont jamais franchement empêché Michael Jordan de dormir. Excellent businessman, MJ n’a jamais été hypocrite sur le sujet, ce qui ne l’empêche pas de montrer un grand cœur de temps à autres.

Récemment, il a ainsi donné plusieurs millions de dollars aux victimes de catastrophes en Caroline du Nord, et a également ouvert un hôpital, ému aux larmes.

Publicité

Si Kareem Abdul-Jabbar respecte Michael Jordan le basketteur, il n’a pas beaucoup d’estime pour l’homme. C’est dit.

Déclarations Kareem Adbul-Jabbar Michael Jordan NBA 24/24 The Last Dance

Les dernières actualités