Publicité

NBA – En 2011, l’une des chutes les plus glaçantes de l’histoire

(DR)

En novembre 2011, les fans découvraient avec effroi les images de l’une des chutes les plus horribles de l’histoire pour un joueur NBA. Flashback d’un moment glaçant, en forme de rappel que le basket est un sport de contact qui peut être sacrément dangereux.

Publicité

Avant de rentrer dans le vif du sujet, on préfère prévenir les personnes les plus sensibles : il est encore temps de faire demi-tour à ce niveau de l’article. Car les images qui vont suivre peuvent heurter, même presque 10 ans plus tard.

Nous sommes le 19 novembre 2011. Andreï Kirilenko, ailier russe de presque 110 kilos, évolue alors en NBA du côté Jazz. Le problème, c’est que la saison 2011-2012 débute par un lock-out – il décide alors de retourner quelques temps dans le club de ses débuts, le CSKA Moscou.

Publicité

Sur le papier, c’est une bonne idée. Dans les faits, malheureusement moins. Un mois plus tard, il fait une horrible chute, qui lui brise littéralement le nez. La tête de plein fouet contre le sol, les images sont glaçantes.

Voir aussi | Le dunk ultra-violent de Shaq sur Andreï Kirilenko qui lui vaudra une exclusion

Kirilenko s’en sortira avec seulement 5 matchs d’absence, ainsi que l’obligation de porter un masque par la suite. Certes, les conséquences restent minimes par rapport aux catastrophes de Gordon Hayward ou encore Paul George. Mais la chute en elle-même reste un souvenir traumatisant pour AK47.

Publicité




L’ailier terminera la saison 2011-2012 avec le CSKA, même après la reprise de la NBA en décembre et malgré les sollicitations de plusieurs franchises. Il reviendra dans la ligue américaine pour l’exercice suivant, en 2012-2013, du côté des Timberwolves, puis deux années aux Nets, avant de retourner une seconde et ultime fois à Moscou (2015).

Publicité

Vouloir jouer au basket pour ne pas perdre la main pendant les pauses, c’est bien. Attention cependant au retour de bâton, qui parfois ne pardonne pas. Sur le coup, Andreï Kirilenko s’en sortait plutôt bien.

NBA 24/24 Vidéos, highlights

Feed NBA 24/24