NBA – Ce que Kareem Abdul-Jabbar a copié de Bruce Lee dans son jeu

Bruce Lee a inspiré Kareem Abdul-Jabbar
(DR)

C’est sûrement ce qui les différencie de la masse : les plus grands joueurs ne s’inspirent pas uniquement d’autres basketteurs, mais aussi de figures importantes dans des domaines divers. Pour Kareem Abdul-Jabbar par exemple, la route vers l’excellence est passée par l’apprentissage et l’assimilation dans son jeu de concepts enseignés par… Bruce Lee !

Publicité

C’est une chose que l’on ne sait pas forcément de lui, mais Kareem Abdul-Jabbar a toujours été passionné par les arts-martiaux. D’ailleurs, lors de son passage à UCLA à la fin des années 1960, l’un de ses amis lui conseille de contacter une jeune ceinture noire qui tente de se faire un nom à Hollywood : Bruce Lee.

Rapidement, les deux futures légendes nouent une amitié forte, et multiplient les entraînements en même temps qu’ils gravissent les échelons de la célébrité. Cette relation connaitra son apogée en 1972, avec le tournage du légendaire film « Le Jeu de la Mort ». La fameuse combinaison jaune, le mini short du pivot… Tout est légendaire.

Publicité

Mais Kareem Abdul-Jabbar n’a pas appris que les arts-martiaux aux côtés de Bruce Lee. Il a aussi appris le secret de sa longévité. Si l’on en croit ses propos au micro de Scott Van Pelt sur ESPN, Lee n’est pas innocent dans la grande carrière de l’un des meilleurs joueurs de l’histoire.

Lire aussi | Kareem Abdul-Jabbar révèle le secret derrière son légendaire skyhook

Publicité

Bruce a toujours mis l’accent sur l’efficacité et les bienfaits des étirements. Avant nos entrainements, on s’étirait tout le temps. J’ai encore franchi un cap dans cette direction en me mettant au yoga, c’est le meilleur entretien possible pendant l’intersaison.

Le secret de la longévité et de la durabilité de Kareem Abdul-Jabbar serait donc le yoga. En tout cas, il ne fait aucun doute que cette pratique a permis au pivot d’avoir une longueur d’avance sur ses adversaires. Un joueur de sa taille, aussi souple, capable de se déplacer avec autant de facilité, c’est rare, et encore plus à l’époque.

Publicité

KAJ a aussi profité de l’occasion pour se remémorer une anecdote hilarante concernant la femme de Bruce Lee. Comme le dit le proverbe : l’habit ne fait pas le moine :

J’étais chez Bruce, et il m’a demandé de mettre un coup de pied dans un sac de frappe. Il s’est placé derrière pour le retenir. J’ai frappé, il n’a pas bougé, mais m’a dit que c’était intéressant. Puis il a appelé sa femme Linda.

Je me suis mis derrière le sac de frappe en me disant que ça allait être facile… Linda a mis tellement de force dans son coup que j’ai volé à l’autre bout de la pièce. Linda ne pesait que 50 kilos…

Publicité

L’impact de Bruce Lee n’est pas négligeable en NBA. En plus d’avoir entrainé Kareem Abdul-Jabbar, il a aussi grandement inspiré Kobe Bryant et LeBron James. Une vraie légende.

Kareem Adbul-Jabbar NBA 24/24

Les dernières actualités