NBA – Le meilleur Big Three de chaque franchise si elle avait gardé ses joueurs draftés (part 2)

Pau Gasol et Luka Doncic sous le maillots des Atlanta Hawks : Shai Gilgeous-ALexander et Kobe Bryant sous le maillot des Charlotte Hornets
BallNumbers (DR)

Les choix réalisés par une franchise le soir de la Draft peuvent profondément forger son destin. Certains se révèlent à terme judicieux, d’autres beaucoup moins. On continue de s’intéresser à cette deuxième tranche, en dressant les 7 meilleurs Big Three de joueurs draftés par une même équipe, puis directement échangés.

Publicité

Plus que la possibilité de récupérer un jeune prospect attractif et prometteur, certaines franchises voient dans la Draft une possibilité de réaliser de bonnes affaires sur le marché des transferts.

Nombreux ont ainsi été les picks à mettre la casquette d’une équipe avant d’être immédiatement transférés dans une autre. Certains ont par la suite réalisé une très bonne carrière, poussant éventuellement aux regrets la franchise qui les avait sélectionnés en premier lieu.

Dans cette idée, voici les 7 meilleurs trios all-time, moyennes en carrière à l’appui (ou jusqu’au 21 juin 2020 pour les athlètes actifs), en utilisant uniquement les joueurs échangés par une franchise au soir de la Draft. Autrement dit, des joueurs qui n’ont jamais porté le maillot de l’équipe en question.

Publicité

7. Oklahoma City Thunder

Eric Bledsoe (18e pick de la Draft 2010) : 14.2 points, 4.0 rebonds, 4.8 passes
Scottie Pippen (5e pick de la Draft 1987) : 16.1 points, 6.4 rebonds, 5.2 passes
Corey Maggette (13e pick de la Draft 1999) : 16.0 points, 4.9 rebonds, 2.1 passes

6. Golden State Warriors

Penny Hardaway (3e pick de la Draft 1993) : 15.2 points, 4.5 rebonds, 5.0 passes
Vince Carter (5e pick de la Draft 1998) : 16.7 points, 4.3 rebonds, 3.1 passes
Jeff Ruland (25e pick de la Draft 1980) : 17.4 points, 10.2 rebonds, 3.0 passes

Publicité

5. Phoenix Suns

Ron Boone (147e pick de la Draft 1968) : 16.8 points, 4.2 rebonds, 3.7 passes
Rajon Rondo (21e pick de la Draft 2006) : 10.2 points, 4.7 rebonds, 8.3 passes
George Gervin (40e pick de la Draft 1974) : 25.1 points, 5.3 rebonds, 2.6 passes

4. Dallas Mavericks

Mark Price (25e pick de la Draft 1986) : 15.2 points, 2.6 rebonds, 6.7 passes
Trae Young (5e pick de la Draft 2018) : 23.6 points, 3.9 rebonds, 8.6 passes
Kiki Vandeweghe (11e pick de la Draft 1980) : 19.7 points, 3.4 rebonds, 2.1 passes

Publicité

3. Charlotte Hornets

Shai Gilgeous-Alexander (11e pick de la Draft 2018) : 14.5 points, 4.2 rebonds, 3.3 passes
Kobe Bryant (13e pick de la Draft 1996) : 25.0 points, 5.2 rebonds, 4.7 passes
Tobias Harris (19e pick de la Draft 2011) : 15.9 points, 6.0 rebonds, 2.0 passes

2. Milwaukee Bucks

Stephon Marbury (4e pick de la Draft 1996) : 19.3 points, 3.0 rebonds, 7.6 passes
Julius Erving (12e pick de la Draft 1972) : 24.2 points, 8.5 rebonds, 4.2 passes
Dirk Nowitzki (9e pick de la Draft 1998) : 20.7 points, 7.4 rebonds, 2.4 passes

Publicité

1. Atlanta Hawks

Pau Gasol (3e pick de la Draft 2001) : 17.0 points, 9.2 rebonds, 3.2 passes
Luka Doncic (3e pick de la Draft 2018) : 24.4 points, 8.5 rebonds, 7.1 passes
Bill Russell (2nd pick de la Draft 1956) : 15.1 points, 22.5 rebonds, 4.3 passes

Cliquez ici pour voir la première partie du classement

Clairement, Bucks et Hawks n’ont pas forcément eu le nez creux en échangeant leurs trois picks respectifs. Les trios que ces derniers forment sont tout simplement hallucinants.

Les dernières actualités