NBA – Les 10 tatouages les plus cools des joueurs actuels

Cary Edmondson-USA TODAY Sports

De nos jours, les joueurs NBA ne possédant pas de tatouages se font plus rares que ceux qui en étrennent fièrement sur les parquets. Dans ce contexte, on vous a sélectionné 10 tattoos qui se démarquent dans la ligue par leur beauté, leur symbolique ou leur réalisme à couper le souffle.

Publicité

Jordan Clarkson

(crédit : Ken Blaze-USA TODAY Sports)

Les tatouages dans le cou ne sont pas forcément le plus appréciés du grand public, mais ceux de Jordan Clarkson nous paraissent particulièrement réussis.

LaMarcus Aldridge

(crédit : Bill Streicher-USA TODAY Sports)

Les tattoos à portée religieuse sont pléthore dans la ligue, notamment ceux avec le fameux dessins des « praying hands ». On peut par exemple en observer un joli exemple sur le bras gauche de LaMarcus Aldridge.

Publicité

Kyle Kuzma

(crédit: Bill Streicher-USA TODAY Sports)

Le design n’est pas le plus notable ; le clin d’œil est beaucoup plus symbolique. Client régulier des salons de tattoos, Kyle Kuzma possède un dessin rassemblant plusieurs symboles de son Michigan natal sur son bras droit.

DeMar DeRozan

(crédit: Cary Edmondson-USA TODAY Sports)

Gravé tout récemment sur l’épaule de DeMar DeRozan, ce tatouage ultra-réaliste du Joker, accompagné de la mention « You’re a Nobody, Make sure you’re Perfect » est tout simplement sublime.

Publicité

Damian Lillard

(crédit: Steve Mitchell-USA TODAY Sports)

Le corps de Damian Lillard se voit recouvert de nombreux tattoos qui valent le détour. Ceux présents sur le haut de son dos, et notamment celui représentant un micro en feu pour illustrer son amour de la musique, en font partie.

Lonzo Ball

(crédit: Russ Isabella-USA TODAY Sports)

Réalisée l’été dernier, l’immense manche de Lonzo Ball n’avait pas reçu que des louanges. Les visages de Martin Luther King, Malcolm X, Jackie Robinson, Rosa Parks, Barack Obama et Harriet Tubman qui y sont représentés frappent quoi qu’il en soit par leur réalisme.

Publicité

Austin Rivers

(crédit: Troy Taormina-USA TODAY Sports)

On vous l’a dit, les tatouages à caractère religieux ne manquent pas dans les rangs de la ligue. Même si l’on a déjà cité celui de LaMarcus Aldridge, la splendide œuvre d’art réalisé sur le bras droit d’Austin Rivers mérite également d’être mentionnée.

Kelly Oubre

(crédit : Sergio Estrada-USA TODAY Sports)

Quand Lonzo Ball affiche des visages emblématiques de la lutte contre la ségrégation raciale américaine, Kelly Oubre, lui, a choisi de faire apparaitre sur sa jambe ceux de Prince Rogers Nelson et Michael Jackson, deux emblèmes disparus du monde de la musique.

Publicité

LeBron James

(crédit: Steve Mitchell-USA TODAY Sports)

On pourrait croire à première vue que le tatouage présent sur l’avant-bras gauche de LeBron James représente sa fille, Zhuri. En réalité, il s’agit là du portrait de Bronny, que le King avait fait gravé pour le premier anniversaire de son fils aîné.

J.R. Smith

(crédit : Instagram)

Comment conclure cette liste sans évoquer J.R. Smith, recouvert de la tête aux pieds de tattoos tous plus notables les uns que les autres. Le plus WTF est sans doute celui du logo de la marque Supreme… qui ne le sponsorise même pas.

Lire aussi : Que signifie « האהבה לא תבל לעולם אך », tatoué sur le poignet de Steph Curry ?

Le tatouage est considéré par beaucoup comme un véritable art. Difficile d’aller à l’encontre de cette affirmation quand on voit les chefs d’œuvre que possèdent certaines stars NBA sur leur corps.

Les dernières actualités