NBA – Les 5 meilleurs joueurs dont vous avez oublié qu’ils ont joué aux Warriors

Gilbert Arenas avec les Washington Wizards
(DR)

Avec la collection de superstars sur laquelle a pu compter Golden State ces dernières saisons, il est logique doublier le passage pour la plupart plutôt anonyme d’autres joueurs majeurs dans la franchise. Illustration avec ces 5 noms prestigieux qui ont porté les couleurs des Warriors.

Publicité

Chris Webber

Chris Webber Kings
(crédit : DR)

Drafté par le Magic en 1ère position de la Draft 1993, Chris Webber a fait ses débuts dans la ligue dans la Baie. Après une première saison individuelle de très bonne facture, il est transféré à Washington en l’échange de… Tom Gugliotta. Comme quoi, les dirigeants de Warriors n’ont pas toujours eu le nez creux. 14 ans plus tard, il effectue son retour dans la franchise pour y terminer bien plus discrètement sa riche carrière.

Publicité

Derek Fisher

(crédit : Lisa Blumenfeld)

Shaquille O’Neal n’a pas été le seul à faire les frais de la défaite des Lakers lors des Finales 2004. Derek Fisher a également dû faire ses valises, et rejoindre le nord de la Californie. Pour sa deuxième saison chez les Dubs, il signe son meilleur exercice statistique avec 13.3 points, 2.6 rebonds et 4.3 passes. Transféré au Jazz l’année suivante, il retrouvera finalement L.A. quelques mois plus tard pour aller chercher ses 4èmes et 5èmes bagues.

Publicité

Wilt Chamberlain

Wilt Chamberlain après sa fameuse performance à 100 points
(crédit : DR)

Plus régulièrement associé aux Sixers ou aux Lakers, Wilt Chamberlain a lui aussi débuté sa carrière professionnelle aux Warriors, qui étaient alors établis à Philadelphie. C’est sous le maillot de la franchise qu’il a d’ailleurs signé ses plus gros cartons offensifs, dont sa légendaire performance à 100 points et sa mythique saison à 50.4 unités de moyenne. Il décide finalement de reprendre la direction de Philly, et de rejoindre la nouvelle organisation des 76ers, en 1965.

Publicité

Robert Parish

Robert Parish sous le maillot des Bulls
(crédit : DR)

Avant de se placer comme un rouage essentiel des Celtics des années ’80, Robert Parish a passé ses 4 premières saisons dans la ligue à San Francisco. Sans s’y montrer transcendant, le pivot compilera sur la période 13.8 points et 9.5 rebonds en moyenne par match. Suffisant pour que le front office de Boston mise sur lui, et récupère au passage un 1st round pick qui se révèlera être… Kevin McHale.

Publicité

Gilbert Arenas

Gilbert Arenas sous le maillot d'Orlando
(crédit : DR)

Avant de faire le bonheur, mais aussi de défrayer la chronique aux Wizards, Gilbert Arenas a mis du temps à s’imposer dans la Baie. En tant que 31ème pick de la Draft 2001, il lui a fallu une bonne saison pour se placer comme un titulaire. Après un exercice sophomore bien plus abouti (18.3 points, 4.7 rebonds, 6.3 passes de moyenne), il est laissé libre par la franchise, et rejoint donc la capitale en tant que free agent.

Lire aussi : 5 stars dont vous avez oublié qu’elles ont joué avec LeBron James

Comme vous pouvez le constater, les Warriors avaient pris pour habitude de laisser filer leurs jeunes talents issus de la Draft très tôt. Heureusement pour eux, ils semblent avoir appris de leurs erreurs ces dernières années.

Les dernières actualités