NBA – Rudy Gobert tacle la hotline mise en place par la ligue

0

Pour s’assurer que les joueurs respectent les règles mises en place à Orlando, la NBA a crée une hotline afin de permettre aux joueurs de rapporter des violations possibles en Floride. Autant vous dire que tout le monde n’est pas fan de la manoeuvre, comme Rudy Gobert.

Publicité

La sécurité avant tout : voilà le mot d’ordre de la NBA depuis l’arrivée des joueurs à Orlando. C’est pour cela qu’une hotline a été crée pour permettre de dénoncer des violations des règles. Si elle n’avait pas servi depuis le début de la bulle, Shams Charania a confirmé que plusieurs acteurs ont utilisé la ligne récemment.

On ne sait évidemment pas qui, puisque le tout est anonyme. Ce que l’on sait en revanche, c’est que Rudy Gobert n’est pas un grand fan. Il s’est exprimé devant les médias ce mardi.

Je ne sais pas si quelqu’un va l’utiliser, mais je trouve que c’est insignifiant. Parfois, tu veux t’assurer que tout le monde respecte les règles, mais je ne pense pas que la hotline soit la solution. Il s’agit plus de respecter les autres.

Balancer ses camarades ? Ce n’est pas une bonne solution pour Gobert, qui n’a pas forcément tort sur le coup. Pour le pivot, les joueurs sont assez intelligents pour respecter les règles.

Lire aussi | Les plaintes de Rudy Gobert sont-elles justifiées ?

Je pense que tout le monde est éduqué au sujet du virus aujourd’hui. Tu veux t’assurer de te sociabiliser avec les autres, de faire tout le nécessaire, tout en respectant l’espace de chacun. Et puis porter un masque à l’intérieur, surtout quand il y a du monde

Publicité

Mais est-ce qu’on peut vraiment faire confiance aux joueurs ? On apprécie l’état d’esprit de Gobert, mais on peut fortement en douter, surtout quand on voit la raison ridicule derrière la quarantaine forcée de Richaun Holmes.

Certains ont toujours du mal avec des règles, et rien ne dit qu’elles seront respectées pendant ce long séjour à Orlando. Pour l’heure, des avertissements ont déjà été donnés, mais ça pourrait vite aller plus loin dans les semaines à venir.

Rudy Gobert en est persuadé : cette hotline n’est pas la solution pour les joueurs. Pas sûr que la NBA soit d’accord, surtout vu la récente tournure des événements.

Les commentaires sont fermés.