NBA – Scottie Pippen dévoile l’étonnant joueur le plus dur qu’il ait défendu

Scottie Pippen et Karl Malone lors des Finales 1997
(crédit : Fadeaway World/DR)

Scottie Pippen a écrit une bonne partie de sa légende défensivement. Il disposait de la taille, du physique, du sens de l’anticipation, et de la compréhension du jeu nécessaire pour être une force de ce côté du terrain. Pourtant, un joueur lui a donné du fil à retordre, et ce n’est pas forcément un nom qui revient souvent.

Publicité

Ce n’est pas un hasard si Scottie Pippen s’entendait à merveille avec Michael Jordan sur le terrain. Car en plus d’être un joueur extrêmement intelligent, il était aussi un défenseur farouche qui ne lâchait jamais rien. Une mentalité que partageait aussi His Airness. D’ailleurs, ce duo est peut-être la plus belle paire défensive de l’histoire.

La preuve, à eux deux, ils comptent pas moins de 19 sélections pour une All-Defensive Team (10 pour Scottie Pippen, 9 pour Michael Jordan) ! En fait, l’ailier avait tous les atouts nécessaires pour être un grand défenseur. Sa taille, ses muscles, sa compréhension du jeu, son anticipation… Il pouvait défendre sur tous les types d’actions, et sur tous les postes.

Publicité


Interrogé par le site Hoopshype à propos de ses capacités défensives hors du commun, Le sextuple champion NBA a expliqué ce qui séparait les défenseurs moyens de l’élite, dont il fait partie avec des joueurs comme Tony Allen ou Patrick Beverley. Et ce petit truc en plus se trouve apparemment dans la tête.

Publicité

Je pense que nous avons tous le même objectif en tête, et nous avons faim. Cette faim nous donne une confiance supérieure à celle des autres. Je pense que les grands défenseurs se disent qu’ils peuvent voler le ballon à leurs adversaires quand ils le veulent. Être un grand défenseur, c’est être un joueur complet mentalement, et physiquement.

Lire aussi | Scottie Pippen dévoile les moves les plus durs à défendre

Pourtant, malgré son pedigree incontestable au niveau défensif, Scottie Pippen a déjà eu du mal à contenir un adversaire. Attention, ce n’est pas Michael Jordan lors des entrainements, ni Larry Bird et son tir à 3 points, ni même Magic Johnson et son style imprévisible. Non, le joueur qui a donné le plus de fil à retordre à Pip est une légende bien souvent oubliée.

Publicité

Dominique Wilkins… Pour moi, il était en avance sur son temps. Il était tout en haut avec Michael pour le titre de meilleur scoreur, et pouvait marquer 35 ou 40 points tous les soirs. Et puis il dunkait dans tous les sens, il était une vraie bête. Surtout, il était impossible de prédire ses tirs, puisqu’il pouvait marquer de n’importe où.

Il fait partie de ces joueurs qui ont été mis dans l’ombre… Beaucoup de joueurs qui ont joué en même temps que Michael Jordan sont restés dans l’ombre parce que MJ attirait tout la lumière sur lui et sur notre équipe.

Publicité

Pour le plaisir des yeux et des oreilles (grâce au bruit de l’arceau), voici 10 minutes de dunks du « Human Highlight Film ».


Dominique Wilkins est souvent décrit comme un joueur qui ne savait que dunker, mais visiblement, il avait bien plus d’armes dans son sac que sa folle détente.

Les dernières actualités