NBA – Scottie Pippen dévoile les moves les plus durs à défendre

0

Invité de l’émission « The Jump », Scottie Pippen a été interrogé sur les moves de ses adversaires. Il a donné sa liste des plus difficiles à arrêter. On vous propose de la découvrir, vidéos à l’appui.


Scottie Pippen est un des meilleurs ailiers de l’histoire de la NBA, et également l’un des meilleurs défenseurs à son poste. Durant ses 17 saisons dans la Ligue, ponctuées par 6 titres avec les Bulls, il a affronté un certain nombres de légendes du Basket. Parmi tous ses adversaires, il a donné son avis sur les moves les plus difficiles à défendre pour l’émission « The Jump ».

1. Le Skyhook de Kareem

Le premier qui lui est venu à l’esprit est le skyhook de Kareem Abdul-Jabbar. Le meilleur marqueur de l’histoire de la NBA avait commencer à utiliser ce tir dès le lycée pour marquer face aux joueurs plus grands. Il a pu le perfectionner pendant ses années à UCLA, alors que la NCAA avait interdit le dunk à cause de son écrasante domination sur ses adversaires.

« Je pense que ce genre de tir a disparu du basket, ou plutôt qu’il est parti avec le grand [Kareem Abdul-Jabbar]. Il n’y a personne qu’il l’enseigne vraiment. J’ai vu des gars utiliser des jump hooks mais pas le skyhook. Kareem était un des plus grands scoreurs de la NBA et vous devez être un scoreur afin d’accepter ce genre de tir. »

2. Le Dream-shake d’Hakeem

Le deuxième est le dream-shake d’Hakeem Olajuwon, ce que le légendaire coach Pete Newell considérait comme « le meilleur jeu de jambes qu’[il n’avait] jamais vu de la part d’un big man« . Olajuwon a lui-même avoué que son dream-shake venait de l’époque où il jouait au football avant de se mettre au basket. Il a pu ainsi emporter dans ses feintes les meilleurs pivots de sa génération : David Robinson, Shaquille O’Neal et Patrick Ewing.

A lire également : Scottie Pippen explique comment défendre sur James Harden

3. Le fadeaway de Jordan

Bien évidemment, Pippen n’a pas échappé à la question sur Michael Jordan. Ayant pu l’affronter chaque jour à l’entrainement pendant 10 saisons, c’est sans doute lui qui connait le mieux tout l’arsenal du meilleur joueur de l’histoire. Voici sa réponse.

« Jordan reculerait dans la plupart des cas et utiliserait son tir fadeaway depuis la ligne de fond. »

Effectivement, le fadeaway de Jordan était assez inarrêtable, et était très populaire puisque Kobe Bryant l’a repris par la suite.

L’ayant pourtant affronté à la fin de sa carrière, on peut s’étonner que Pippen n’ait pas mentionné le fadeaway sur une jambe de Dirk Nowitzki. Pourtant, l’allemand maîtrise à la perfection ce tir, que certains considèrent le plus incontrable depuis le skyhook.

Notre bonus

En bonus, on vous propose deux autres moves signatures qui étaient un casse-tête pour les défenses : la feinte de passe suivi d’un layup de Rajon Rondo, et le combo floater/spin layup de Tony Parker.

On pouvait s’attendre aux réponses de Scottie Pippen sur les moves les plus inarrêtables. Ce qui est amusant est qu’il n’a pas cité de joueurs qu’il a eu à défendre directement en match.

Mais aussi : 5 joueurs qui n’ont pas du tout respecté leur adversaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.