NBA – Le seul joueur qui a gagné 2 MVPs de suite… pas dans la même équipe

Dans l’histoire, un seul joueur a réussi l’exploit d’être MVP lors de 2 saisons consécutives… avec 2 équipes différentes. Qui donc ? C’est ce qu’on vous propose de découvrir.

Publicité

Être MVP plusieurs fois de suite avec la même équipe est déjà une énorme performance en soi. Demandez par exemple à Larry Bird (1984-1986), à LeBron James (2008-2010), à Michael Jordan (1990-1992), à Steph Curry (2014-2016) et à tant d’autres…

Ce qui est est beaucoup plus compliqué, en revanche, c’est être MVP consécutivement… en se permettant de changer d’équipe entre-temps. Ça, une seule personne en a été capable : il s’agit de Moses Malone.

Publicité

Le génial et regretté pivot a glané le trophée pour la première fois en 1982, alors qu’il évoluait du côté des Rockets. Certes, Houston n’a signé cette année-là que le 6ème bilan de l’Ouest, avec 46 petites victoires. Mais individuellement, Malone a carburé comme rarement, mettant tout le Texas sur ses épaules : 31.1 points et 14.7 rebonds.

Lire aussi | Qui a été MVP votre année de naissance ?

Après une élimination au premier tour des playoffs, le bon Moses s’est tourné vers de nouveaux horizons pour la saison 1982-1983, en l’occurence ceux de Philadelphie. Là-bas, il a rejoint Maurice Cheeks et Julius Erving pour signer une campagne exceptionnelle, bouclée avec 67 victoires et 15 défaites !

Même s’il a lâché quelques points de moyenne en devant partager le cuir avec Dr J, Malone a signé 24.5 points et 15.3 rebonds par match. Résultat ? MVP pour lui, des playoffs maîtrisés, et un titre gagné après un sweep face aux Lakers, lors duquel le pivot a aussi récupéré le MVP des Finales. Rien que ça.

Publicité

Arriver à être MVP, puis partir dans une équipe totalement différente aux côtés de All-Stars et tout de même réussir à s’intégrer si bien que vous glanez un autre trophée de MVP dès votre première saison, voilà une performance dingue. Et après ces quelques highlights, vous comprendrez encore mieux :


Publicité

Trop souvent sous-côté, Moses Malone fait partie de la trempe des plus grands big men que cette ligue ait connu. Respect.

Houston Rockets NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Publicité

Dernières actualités