Publicité

NBA – Après la fessée infligée aux Sixers, Kemba Walker détruit ses adversaires

NBA Kemba aux Lakers ?
(DR)

Pas satisfait de l’humiliation offert aux Sixers sur le parquet, Kemba Walker en a rajouté une couche en conférence de presse. Le meneur s’est exprimé sur les capacités défensives de Philadelphie, et autant dire que le constat fait mal pour Embiid et ses coéquipiers.

Publicité

La série entre les Celtics et les Sixers avait tout pour devenir l’affiche de ce premier tour des playoffs 2020. En effet, sur le papier, cette opposition met face à face deux des meilleurs effectifs de la conférence Est. Malheureusement, pour l’instant, cette série est à sens unique.

Dans la continuité de leur saison si particulière, marquée par une quasi invincibilité à domicile, et une immense fébrilité à l’extérieur, les Sixers peinent à exister dans la bulle. Après une nouvelle lourde défaite hier soir (128-101), Philadelphie se retrouve déjà dos au mur.

Publicité

Mais comment une équipe si compétitive, avec de multiples All-Stars dans l’effectif, peut-elle se retrouver dans une telle situation d’impuissance. La réponse se cache peut-être dans les efforts défensifs fournis sur le terrain. La preuve, Kemba Walker a avoué après la rencontre qu’il n’avait jamais vu une équipe défendre aussi mal… Ou du moins il l’a fait comprendre.

Voir aussi | Luka Doncic écrit l’histoire pour son deuxième match de playoffs

Kemba Walker sur la manière dont les 76ers le défendent : « C’est… différent. Sérieusement, je n’ai pas vu autant d’espace depuis très longtemps ».

Publicité




Kemba Walker lors du match 2 de cette série qui semble déjà pliée, c’est 22 points (8/16 au tir), 4 rebonds, et 2 passes. S’il a vu les largesses défensives de Philadelphie, il n’en a pas forcément profité. Le score final aurait pu être encore plus salé si les hommes de Brad Stevens s’étaient encore plus engouffrés dans les trous béants de cette défense.


Publicité

Après de tels commentaires, une réaction d’orgueil sera attendue chez les Sixers. Malheureusement, tout le monde semble déjà avoir baissé les bras.

En direct : toute l'actu NBA