NBA – L’affaire Sterling Brown, le joueur des Bucks victime de violences policières

Sterling Brown victime de violences policières
DR

Les Bucks ont créé la sensation en refusant de jouer le Game 5 contre Orlando suite aux affaires de violences policières qui traversent le pays. L’équipe est sérieusement affectée par ce qu’il se passe, à l’image de l’arrière Sterling Brown, qui en fut une victime il y a 2 ans.

Publicité

Cette fois c’en est trop. Les joueurs disent « stop ». Alors que l’on attendait le début de la rencontre entre le Magic et les Bucks, aucun signe de Giannis Antetokounmpo et consorts, toujours au vestiaire. Ils en sortiront pour s’exprimer devant les médias et annoncer qu’ils refusent de jouer. Les balles reçues par Jacob Blake dans le dos étaient les gouttes qui ont fait tout déborder.

Deux joueurs ont pris la parole face aux micros. Les leaders de terrain Giannis Antetokounmpo et Khris Middleton sont restés en retrait, et ce sont George Hill et Sterling Brown qui ont lu le communiqué. Le choix est tout sauf anodin quand on connaît l’histoire de ce dernier.

Publicité

Car Sterling Brown sait de quoi il parle en terme de violences policières. Il les a lui-même vécues. Le 26 janvier 2018, il a eu la maladresse de se garer sur une place réservée aux personnes handicapées. Un délit répréhensible mais finalement assez anodin, qui aurait pu normalement valoir une amende.

Pourtant, le joueur des Bucks s’est retrouvé pris à parti par plusieurs officiers qui l’ont mis à terre puis l’ont tasé, avant de l’emmener au poste. Toute la scène a été filmée par une caméra corporelle et la vidéo a été par la suite rendue publique.

Publicité


Lire aussi | Barack Obama réagit à la situation dans la ligue

Dans cette vidéo, on y voit le joueur pris à partie par le policier qui porte la caméra, Erik Andrade. D’autres voitures et officiers affluent un à un pour prêter main forte à Andrade. Vers 8 minutes, les policiers encerclent Brown et le mettent au sol, avant de le taser.

Publicité

Lors de l’enquête qui a suivi, beaucoup de preuves ont révélé qu’Erik Andrade était connu pour son racisme. Après l’altercation avec Brown, il a finalement reconnu le joueur comme faisant partie de l’équipe des Bucks. Il s’en est vanté par la suite :

L'officier qui a arrêté Sterling Brown a ensuite posté un message de sa rencontre sur Facebook
DR

C’était cool de rencontrer Sterling Brown des Milwaukee Bucks au travail ce matin ! Lol #FearTheDeer

Et ce n’était pas son premier ni son dernier fait d’armes. D’autres clichés ont révélé un meme odieux sur Kevin Durant et un autre message, cette fois-ci adressé à JR Smith, juste après sa boulette dans le Game 1 des Finales 2018 :

Publicité

Un meme odieux sur Kevin Durant partagé par le policier qui a arrêté Sterling Brown
DR

Sur qui ça va le mieux ???

J’espère que JR Smith se gare en double file sur les places handicapées à Walgreens quand il est à Milwaukee !

Aujourd’hui, Andrade n’est plus policier et Sterling Brown a porté plainte contre la police de Milwaukee ainsi que la ville, qui aurait tenté de lui offrir 400.000 dollars pour garder le silence. Brown a refusé et plutôt que de se taire, il a repris la parole avec les Bucks.

Milwaukee Bucks NBA 24/24

Feed NBA 24/24