NBA – Draymond Green donne la recette aux Celtics pour contrer le Heat

draymond green fan des soeurs williams
(DR)

Spectateur assidu des playoffs cette saison, Draymond Green a bien évidemment assisté à la nouvelle défaite des Celtics face au Heat, dans la nuit de jeudi à vendredi. L’intérieur a livré les ajustements tactiques qu’il effectuerait à la place de Brad Stevens.

Publicité

Les matchs se suivent, et malheureusement, se ressemblent pour les Celtics dans leur série face à Miami. Coupables d’un sérieux relâchement lors du match 1, les pensionnaires du TD Garden ont répliqué la même erreur la nuit dernière, alors qu’ils pouvaient encore s’appuyer sur une large avance au score durant le deuxième quart-temps.

C’est bien au retour des vestiaires que Jayson Tatum et ses coéquipiers ont cédé, laissant leurs adversaires revenir au score pour finalement s’imposer quelques minutes plus tard (106-101). Ils ont principalement subi les coups de boutoir de Bam Adebayo durant cette période, comme le résume parfaitement une statistique invraisemblable.

Publicité

Bam Adebayo a inscrit plus de dunks (5) dans le troisième quart-temps que les Celtics ont inscrits de tirs (4).

Publicité

Le Heat a ainsi infligé un cinglant 37-17 aux C’s durant le 3ème quart, porté par les 15 points de leur intérieur (21 au total). Attentif à la scène, Draymond Green en a tiré quelques conclusions qu’il a souhaité partager sur son compte Twitter. Que quelqu’un prévienne Brad Stevens, car l’aboyeur de Golden State avait un message à lui faire passer.



Publicité

Boston doit jouer avec Grant Williams au poste 5. Ils doivent mettre JB (Jaylen Brown) sur Herro, et switcher sur les pick-and-rolls. Ça empêchera à Bam (Adebayo) de plonger dans la raquette.

Dans la plupart des actions qui ont abouti sur des dunks d’Adebayo, c’est Daniel Theis qui s’est retrouvé à défendre sur lui à la suite de pick-and-rolls. Un matchup évidemment favorable au joueur du Heat, bien plus mobile et rapide que son homologue allemand, que les Floridiens ont réussi à créer sur plusieurs possessions consécutives.

Publicité

Plutôt que de tenter de rester sur leur joueur respectif, et de laisser Bam vite plonger vers le panier, les Celtics auraient donc tout intérêt à switcher sur les écrans. Avec un joueur plus à l’aise dans la défense extérieure au poste 5 comme peut l’être Grant Williams, cette tactique prônée par Green pourrait en effet se révéler payante sur ce type d’offensives adverses.

Étudiant du jeu aux côtés de Steve Kerr aux Warriors, Draymond Green essaie d’appliquer les conseils de son coach en se basant sur les prestations des autres équipes. En l’occurence, c’est Brad Stevens qui pourrait jeter un œil sur ses recommandations.

Les dernières actualités