NBA – Les 5 fois où Michael Jordan a failli être tradé !

Michael Jordan aurait pu atterrir aux Clippers dans un échange
ClutchPoints (DR)

Si Michael Jordan a porté le maillot des Wizards lors de ses deux dernières saisons dans la ligue, tout le monde se souvient de lui comme étant l’homme d’une franchise : les Bulls. Pourtant, MJ a eu des offres pour quitter l’Illinois au cours de sa carrière… Voici les 5 fois où Michael Jordan a failli être tradé !

Publicité

Michael Jordan aux Clippers

(crédit : DR)

Package proposé : Choix n°1 et n°6 de a Draft 1988

À l’été 1988, les Bulls affichent un terrible bilan de 5 victoires pour 15 défaites en playoffs avec Michael Jordan comme franchise player. Les observateurs sont unanimes : il est impossible de gagner avec un tel croqueur de ballons. Le coach Doug Collins était d’accord, et l’a fait savoir à ses dirigeants, ce qui a mené à quelques discussions, notamment avec les Clippers. Avec les choix proposés par Los Angeles, les Bulls voulaient prendre Rik Smits et Mitch Richmond, deux futurs All-Stars.

Publicité

Michael Jordan aux Clippers (bis)

Michael Jordan a surpris ses coéquipiers dans une soirée bien particulière lors de sa saison rookie
(crédit : NBC Sports (/ DR)

Package proposé : Terry Cummings

Au moment de son arrivée dans la ligue, personne ne savait réellement à quel point Michael Jordan deviendrait fort. C’est la raison pour laquelle les Bulls ont tenté d’échanger leur choix n°3 de la draft 1984 (MJ), contre le rookie de la saison 1982-83, et natif de Chicago, Terry Cummings. L’intérieur était un joueur solide, mais loin du niveau de His Airness. Si cet échange avait eu lieu, le n°23 aurait effectué son début de carrière au Clippers.

Publicité

Michael Jordan à Atlanta

Michael Jordan sous le maillot des Chicago Bulls
(crédit : DR)

Package proposé : Tree Rollins

Comme vous l’aurez compris avec le potentiel trade précédent, à l’été 1984, les Bulls étaient prêts à tout pour trouver leur pivot vedette. C’est la raison pour laquelle les dirigeants ont pensé à échanger le 3ème choix de la draft contre Tree Rollins d’Atlanta. Il n’était pas un grand attaquant, mais avec 3.6 contres par match, il était un mur infranchissable dans la raquette.

Publicité

Michael Jordan aux Sixers

charles barkley michael jordan phoenix suns chicago bulls
(crédit : DR)

Package proposé : Choix n°5 de la Draft 1984, Andrew Toney, Clemon Johnson

Encore une fois, Michael Jordan a failli être échangé avant même son arrivée à Chicago. Quand les Sixers ont contacté les Bulls pour monter de deux places dans la draft, l’offre était tentante. Avec le 5ème choix, la franchise de l’Illinois aurait pu récupérer l’intérieur qu’elle convoitait tant en la personne de Charles Barkley. Un échange qui aurait changé beaucoup de choses dans l’histoire.

Publicité

Michael Jordan aux Sixers (bis)

michael jordan three point contest
(crédit : DR)

Package proposé : Julius Erving

Quand les dirigeants des Sixers ont vu Michael Jordan arriver en NBA, ils ont vite remarqué des similarités dans le jeu avec Dr.J… La seule différence ? 11 ans d’écart ! Forcément, ils ont vu la nécessité de monter un échange entre les deux futurs Hall of Famer. Malheureusement pour eux, Julius Erving n’entendait pas partir dans une franchise en reconstruction, à un stade si avancé de sa carrière.

À quoi ressemblerait la NBA actuellement si Michael Jordan avait été échangé lors de sa draft ? Serait-il aujourd’hui vu comme le GOAT, ou comme un formidable attaquant incapable de gagner ?

Les dernières actualités