NBA – Le prospect qui a tapé dans l’oeil des Celtics avant la draft

Pourquoi les Celtics ne devraient pas pouvoir recruter un pivot
Yahoo Sports (DR)

Initialement prévue en juin, puis repoussée à cause de la pandémie, la Draft 2020 aura finalement lieu le 18 novembre prochain. À l’approche de cette date fatidique, les franchises commencent à avoir une idée plus précise du joueur qu’elles désirent. À Boston, c’est un meneur de jeu qui aurait tapé dans l’oeil des dirigeants.

Publicité

En temps normal, la NBA aurait déjà du reprendre pour la saison 2020/2021… Mais dans une année si particulière, le calendrier a été grandement bouleversé. La saison précédente vient à peine de se terminer dans la bulle, avec le titre des Lakers, et la free agency n’a même pas encore ouvert ses portes.

Forcément, la draft a aussi été impactée par tous ces changements… Alors qu’elle devait avoir lieu en juin, elle a finalement été programmée le 18 novembre. Les jeunes prospects auraient du être dans la ligue depuis 5 mois, mais ils sont encore dans l’attente, et ils n’ont même pas le droit de réaliser des entrainements individuels avec les franchises… Difficile de faire monter sa cote dans ces conditions.

Publicité

Même sans pouvoir réellement observer les jeunes talents inscrits à la draft, les franchises commencent à se faire une idée d’où elles désirent aller avec leur choix. C’est le cas des Celtics, qui feraient visiblement de l’oeil à un meneur très prometteur. Visiblement, la mission serait de soulager un peu Kemba Walker. Chris Grenham de Forbes raconte.



Boston pourrait aller dans plusieurs direction, mais une sélection de R.J Hampton semble être le scénario le plus probable. Les Celtics sont sortis satisfaits de leur entretien avec le meneur, et ils ont bien l’intention de le faire venir pour un entrainement individuel dans les jours qui viennent. Le prendre à la 14ème position aurait du sens.

Publicité

R.J Hampton colle parfaitement au profil de joueurs que Boston aime drafter. Prospect très convoité à sa sortie du lycée, Hampton n’a pas réellement explosé en Nouvelle-Zélande la saison passée. Le potentiel est là, et les Celtics peuvent se permettre de développer des jeunes joueurs. En attendant de devenir un titulaire, il apporterait sa science du jeu aux remplaçants.

Publicité

Avec 3 choix au premier tour de la prochaine draft, les Celtics peuvent prendre des risques et tenter des coups. R.J Hampton est un pari qui pourrait rapporter gros !

Boston Celtics Draft 2020 NBA 24/24

Les dernières actualités