NBA – Montrezl Harrell envoie un tacle aux Clippers

Les deux recrues des Los Angeles Lakers, l’intérieur Montrezl Harrell (gauche) et le meneur Dennis Schröder (droite), en plein discussion lors d’un match de pré-saison NBA face aux Los Angeles Clippers
Adam Pantozzi

Passé d’une équipe de Los Angeles à l’autre, Montrezl Harrell a rejoint les champions en titre pendant la free agency dans un move choc. Désormais bien installé de l’autre côté de la barrière, il ne se gêne pas pour égratigner son ancienne franchise.

Publicité

C’est un transfert qui a surpris son monde pendant l’intersaison. Les Clippers, sortis piteusement en demi-finale de Conférence à l’Ouest, ont décidé de ne pas prolonger Harrell, élu sixième homme de l’année la saison dernière. Surpris et sans doute vexé par ce choix surprenant, Trezz est allé toquer chez le voisin Angelino.

Bien adapté chez les champions en titre où il apporte sa contribution habituelle en sortie de banc, le poste 4 des Lakers a comparé les deux franchises de L.A. et notamment la manière dont les joueurs sont utilisés. Sous la houlette de Frank Vogel qui est ravi de pouvoir compter sur lui, Harrell jouit d’une plus grande liberté que chez les Clippers la saison dernière, et il le fait savoir.

Publicité

Il s’est exprimé auprès de OC Register :

Ici c’est plus basé sur le fait de jouer son propre jeu et ne pas se faire diriger au doigt et à l’oeil, « Tu dois faire ça ou ça etc ». Ça c’était le genre de système auquel j’étais habitué depuis quelques temps, où ça doit être des tirs à 3 points, ou des lay-ups, ou aller chercher des lancers francs. C’est pas comme ça ici, on s’adapte au jeu de tout le monde, et on ne dit à personne « tu dois faire ça ou ça etc ». On joue au basket ici, un jeu libre et plus fluide.



Doc Rivers appréciera la franchise de son ancien joueur. Mais Harrell met le doigts sur quelque chose d’intéressant en désignant la rigidité du système des Clippers de la saison dernière. L’ancienne équipe de Trezz avait tout sur le papier pour aller au bout, mais a échoué, entre autres, à cause de ses faiblesses tactiques.

Publicité




En effet, les systèmes de jeu des Clippers comptaient beaucoup sur leurs deux meilleurs joueurs, Kawhi Leonard et Paul George. Ces deux-là se retrouvaient presque à chaque possession la balle dans les mains à devoir trouver une solution pour faire tourner l’attaque. Une trop grande dépendance que ne regrette pas le néo-Laker.

De plus, on sait que certains cadres des Clippers dont Montrezl Harrell se sont plaints du traitement de faveur dont bénéficiaient Kawhi et PG13 la saison dernière. Ambiance, ambiance… En tout cas la saison dernière est un exercice à oublier pour les Clippers.

Publicité

Montrezl Harrell n’y est encore pas allé de main morte sur son ancienne franchise, Aujourd’hui aux cotés de LeBron James et Anthony Davis, Trezz semble s’épanouir.

Feed NBA 24/24