Publicité

NCAA/NBA – Inhumain, Mac McClung réussit un comeback fou à lui seul et explose tout

Mac McClung sous le maillot de Texas Tech
DR

Rien ni personne ne semble en mesure d’arrêter Mac McClung. Encore époustouflant ce soir, le natif de la bourgade de Gate City en Virginie n’en finit plus de faire monter sa cote. Les scouts sont en alerte.

Publicité

Sa décision de quitter Georgetown pour rejoindre Texas Tech était donc la bonne. Libéré dans le système des Red Raiders, Mac McClung est sur une dynamique invraisemblable en ce moment. Il y a quelques jours, déjà, il plantait 30 points face à West Virginia, avec de sacrés moves dans son escarcelle :

Publicité

Une performance loin d’être anodine, puisque McClung a pris l’habitude de carburer contre des équipes classées. La preuve ci-dessous :

Publicité

Les 4 derniers matchs de Mac McClung face à des équipes classées :

– 30 points à West Virginia
– 24 points contre Baylor
– 22 points à Texas
– 21 points contre Kansas

Il est le seul joueur de Division avec 4 matchs à 20 points minimum contre des équipes classées cette saison.



Et ce n’est pas fini ! Car c’est bien ce samedi soir que le combo guard a réussi le plus beau coup d’éclat de saison. Face à LSU, Texas Tech était mené de 7 points à une minute de la fin (64-71). Un écart insurmontable ? Pas pour Mac Attack. En fusion, il a alors lancé une séquence dingue, qui a abouti à la victoire des Red Raiders :

Publicité

Un premier trois-points, puis un second, et enfin l’interception cruciale qui a permis à Texas Tech de prendre les devants : voilà comment combler un écart en 30 secondes, et de manière on ne peut plus spectaculaire.

Critiqué pour son shoot inconstant il y a quelques années encore, McClung montre aux scouts NBA qu’il a réglé la mire, et plus important encore : qu’il ne flanche dans aucune situation, et encore moins dans le money-time. De bien beaux états de service qui, évidemment, vont faire exploser sa cote en vue de la Draft.

Publicité

D’abord pressenti au 2ème tour, Mac se fraie tranquillement un chemin dans le first round, en attendant de voir ce que la suite de la saison réserve. En tout cas, difficile de ne pas le voir faire le grand saut direction la NBA après cette campagne de haut vol, lors de laquelle il tourne à plus 17 points de moyenne.

La Mac-O-Mania s’empare de la NCAA, et c’est bientôt sur les parquets les plus prestigieux du monde qu’on retrouvera le gamin de Gate City, village de 1800 habitants. Respect.

NBA 24/24 NCAA

En direct : toute l'actu NBA