Publicité

NBA – L’arme secrète des Knicks pour recruter une superstar

Les Knicks intéressés par un trade pour un très gros nom de l'Est NBA
NBA.com (DR)

Avec l’arrivée de Derrick Rose, les Knicks ont confirmé qu’ils avaient la ferme intention de disputer les playoffs. Et si le recrutement n’était pas terminé ? En coulisses, New York lorgne sur une superstar, et le front office possède même son arme secrète pour arriver à ses fins.

Publicité

Habitués à squatter les profondeurs de la conférence Est, les Knicks ont décidé d’innover un peu durant cette campagne. Si tout n’est pas parfait, New York fait une bonne impression avec un bilan de 14 victoires pour 16 défaites, et une 7ème place au sein de leur conférence. De bon augure pour la suite, même si leur ticket pour les playoffs est loin d’être validé.

Toutefois, et on l’a bien compris avec la venue de Derrick Rose via trade, les dirigeants veulent se donner les moyens de prolonger leur saison. Tant mieux pour les fans, qui ont pu retrouver un peu de sourire sur cette campagne. Et justement, si ce n’était pas terminé ?

Publicité

Rose reste un joueur intéressant en sortie de banc, mais ce n’est un secret pour personne : Leon Rose, le président, rêve d’attirer un plus gros poisson, une superstar. Un nom est désigné en coulisses : Bradley Beal. D’après de multiples rumeurs, dont une de Stefan Bondy du NY Daily News, New York a même une arme secrète pour tenter de bouleverser les choses.



Les Knicks ont World Wide Wes de leur côté (William Wesley). Il est déjà dans les oreilles de proches de Bradley Beal, en leur faisant comprendre qu’il serait peut-être temps de demander un trade.

Cet exécutif essaie de recruter Beal via certains moyens privés.

Publicité




William Wesley, c’est un homme avec beaucoup d’influence en NBA. Il connaît de nombreux joueurs et agents, dont LeBron James et Rich Paul. Son arrivée aux Knicks il y a quelques mois avait été accueillie comme une bonne chose par de nombreuses personnes, même si on attend encore des résultats.

Peut-il convaincre Beal de demander un trade et rejoindre les Knicks ? Tout est possible, même si on semble en être très loin à ce jour. Une véritable arme secrète pour de nombreux journalistes, qui pourrait bien faire la différence à la prochaine free agency.

Publicité

Les Knicks veulent une star, et ils sont persuadés d’avoir les moyens pour se l’offrir. Le temps leur donnera peut-être raison, même si on attend encore des preuves de l’efficacité de cette « arme ».

Feed NBA 24/24