NBA – Le gros manque de respect de LeBron à Rudy Gobert

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, amusée suite au message d'avertissement envoyé par un de ses coéquipiers en direction du Utah Jazz de Rudy Gobert, agacé
David Sherman / Melissa Majchrzak

En quête de respect de la part de ses pairs en NBA, Rudy Gobert a visiblement encore quelques échelons à franchir avant d’atteindre les sommets… Choisi bon dernier de la Draft du All-Star Game, le natif de Saint-Quentin a en plus dû essuyer un manque de respect de LeBron James. C’est rude.

Publicité

La nuit NBA a évidemment été marquée par la Draft du All-Star Game, menée par les capitaines LeBron James et Kevin Durant. Les deux superstars ont chacune bâti un bien joli roster (résumé complet dans cet article) qui met l’eau à la bouche avant le show du week-end. Pour Rudy Gobert, en revanche, c’est la douche froide.

Sur les 23 joueurs disponibles, le Français a été sélectionné bon dernier, par défaut… puisqu’il ne restait plus que lui. Un coup dur, d’autant que le King a été quelque peu maladroit juste avant.

Publicité

Tandis que Domantas Sabonis, Donovan Mitchell et Rudy Gobert étaient les 3 noms restants sur le tableau, LeBron a annoncé « vouloir de la taille ». Tout le monde le voyait alors sélectionner le Frenchie. Mais à la surprise générale, James a snobé le pivot du Jazz pour privilégier celui des Pacers…



« J’ai besoin de taille » – LeBron James, avec Rudy Gobert encore disponible.

« Je prends donc Sabonis »

Je suis mort

Pour rappel, Sabonis mesure 2m11, tandis que Gobert culmine à 2m16 sous la toise. En tout cas, le King était mort de rire quand Charles Barkley a ironisé sur la situation :

Publicité

Au delà des 5 centimètres de différence, et sans manquer de respect à Sabonis qui réalise une excellente saison, il eut été plus logique de sélectionner le double défenseur de l’année, pivot de l’équipe au meilleur bilan de la ligue. Visiblement, pas pour LeBron…

On sait Gobert très attaché à la perception qu’ont les observateurs et les joueurs de lui, et nul doute que l’épisode a dû être douloureux à encaisser. Reste à s’en servir comme motivation pour progresser et faire mentir les détracteurs, encore et toujours.

Publicité

Sans pitié avec Rudy Gobert, LeBron James l’aura pourtant dans son équipe ce week-end, par défaut. La poignée de main s’annonce bien étrange !

Feed NBA 24/24