NBA – 3 cadors liés à Evan Fournier

Reinhold Matay-USA TODAY Sports

Dans une équipe d’Orlando qui patine à l’Est, les observateurs voient de plus en plus le Magic opérer un virage à 180 degrés pour changer de cap. Par conséquent, plusieurs cadres de la franchise voient leur nom agiter les rumeurs de transfert… dont Evan Fournier. Enfin l’occasion d’atterrir chez un gros pour le Français ?

Publicité

Après plusieurs saisons solides, à accrocher les derniers spots de playoffs à l’Est avant de sortir au premier tour, Orlando ne progresse plus cette année. Le Magic est avant-dernier de sa conférence, juste devant les Pistons, et l’avenir parait bouché dans la situation actuelle pour la franchise de Floride.

Les bruits de couloir font état d’une vraie remise en question de la part du front-office, qui serait à l’écoute de plusieurs offres de trade concernant ses meilleurs joueurs. Parmi eux, le double All-Star Nikola Vucevic, mais également… Evan Fournier, qui d’après Jake Fischer, pourrait renforcer plusieurs contenders.

Publicité

Le journaliste de Bleacher Report relaie les propos d’un GM de l’Ouest anonyme à propos du Français :

Si tu sais que tu peux devenir meilleur avec lui, alors pourquoi pas ? Je donnerais tous mes seconds tours de draft en échange. Quelle importance ? Je pense qu’il serait un bon 6ème homme. Peut-être un 5ème titulaire. Certains soirs, il peut te donner 20 points, d’autres soirs il peut marquer 8 points. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il sait mettre le ballon dans le panier et que tu dois le défendre.



L’arrivée de Fournier dans une équipe aux ambitions élevées pourrait certainement être une bonne pioche. Ce dernier tourne à 18.5 points par match, à 37% de loin. Dans un rôle de scoreur en sortie de banc, il y a de quoi intéresser de nombreuses équipes.

Publicité




Pour Jake Fischer, des franchises comme les Lakers, les Clippers ou les Bucks seraient bien inspirées de lâcher quelques tours de draft contre le n°10 d’Orlando. Ces organisations, qui veulent gagner rapidement, n’auraient aucun mal à donner une telle contre partie pour renforcer leurs lignes arrières.

La difficulté avec le contrat du Frenchie réside dans le fait qu’il sera agent libre cet été, et pourra quitter l’équipe qu’il aurait rejointe au printemps. Les franchises intéressées par Fournier courent donc le risque de lâcher des picks pour s’attacher les services d’un joueur qui repartirait quelques mois après. Mais pour un run vers le titre, pourquoi ne pas tenter sa chance ?

Publicité

Dans une franchise d’Orlando en pleine remise en question, l’avenir d’Evan Fournier s’écrit en pointillés. Le Français, dans la dernière année de son contrat à 17 millions, devrait intéresser quelques contenders, qui pourraient utiliser sa création balle en main et sa capacité à scorer en playoffs.

Feed NBA 24/24