NBA – Révolté, Anthony Edwards massacre les Wolves avec une décla NSFW

Le rookie NBA des Minnesota Timberwolves, Anthony Edwards, s'est agacé de la défense de son équipe suite à la défaite concédée face aux Pacers, et l'a fait savoir à ses partenaires
Jordan Johnson

Pratiquement déjà assuré de remporter le titre de Rookie de l’Année, Anthony Edwards aimerait maintenant s’offrir quelques victoires avec les Wolves. Le dernier revers de son équipe, face à Indiana, l’a d’ailleurs mis dans une colère noire, et poussé à livrer des propos forts.

Publicité

Pour son premier exercice dans la cour des grands, Anthony Edwards vit une expérience contrastée. D’un point de vue individuel, il justifie pleinement son statut de 1st pick de la dernière Draft. Ses moyennes de 17.8 points, 4.4 rebonds et 2.6 passes devraient ainsi lui permettre d’être sacré Rookie of the Year d’ici quelques semaines.

En revanche, son bilan collectif se veut beaucoup moins reluisant. Bon dernier de la ligue avec les Timberwolves (13-39), il commence peu à peu à afficher de sérieux signes de frustration devant les résultats de son équipe. Encore trop court pour offrir la victoire à son équipe contre les Pacers (27 points), ce mercredi, l’ailier de 19 ans s’est montré cash dans sa réaction.

Publicité



Anthony Edwards affirme que c’est le rôle des joueurs, et non du coach, de commencer à mieux jouer en défense pour les Timberwolves : « Le coach ne peut pas venir sur le terrain. Il ne peut rien faire, sinon nous dire quoi faire. M*rde, il ne peut que parler. C’est à nous d’aller sur le parquet et de faire cette m*rde. La défense, c’est une question d’effort. »

Publicité




Il faut dire que la prestation défensive des hommes de Chris Finch a frôlé le ridicule sur le parquet d’Indiana. Ces derniers se sont en effet régalés, que ce soit dans la raquette avec 66 points inscrits, ou derrière l’arc avec 14 shoots à 3 points plantés. De quoi taper la barre des 140 points malgré les nombreux absents, et s’offrir une victoire précieuse (141-137).

De son côté, Edwards est dans le vrai avec son discours. Il a en effet toutes les raisons de s’emporter devant la défense qu’affiche sa franchise. Or, ses propres prestations de ce côté du terrain sont loin d’être remarquables. Dès lors, les fans ne se privent pas de le reprendre de volée, et de lui indiquer qu’il est le premier à devoir appliquer ces consignes.

Publicité

Passablement agacé devant la défense poreuse des Wolves, Anthony Edwards a dégoupillé en conférence de presse. À lui de rectifier ses propres performances dans le domaine, et faire figure d’exemple.

Anthony Edwards Déclarations Minnesota Timberwolves NBA 24/24

Feed NBA 24/24