Publicité

NBA – Pourquoi les Wolves ont envoyé D-Lo à Los Angeles la semaine dernière

Déjà un désaccord entre d'Angelo Russell et les Wolves ?
The Sports Daily (DR)

Une fois plus engluée dans les bas-fonds de l’Ouest, Minnesota ne semble pas prête de revoir les playoffs de sitôt. À côté des terrains, en revanche, la franchise se montre très active. Elle a ainsi récemment envoyé D’Angelo Russell à LA, et ce dans un but bien précis.

Publicité

Les saisons se suivent et se ressemblent pour les Timberwolves. À nouveau extrêmement médiocres, les hommes du Minnesota ont fini 13èmes à l’Ouest (23-49), à des années-lumières de pouvoir disputer ne serait-ce que le Play-In-Tournament. Le cycle de reconstruction de la franchise est loin d’être achevé…

Résultat, les dirigeants et le coaching staff ont fait le choix d’employer des méthodes un peu moins conventionnelles, dans le but de faire progresser le groupe. Afin de familiariser les joueurs aux joutes de playoffs, ils ont ainsi décidé de les envoyer sur place, afin de suivre les matchs depuis les tribunes. Même D’Angelo Russell n’y a pas échappé :

Publicité

Les Timberwolves ont emmené leur guard vedette D’Angelo Russell et Jaylen Nowell au premier match de la série Lakers-Suns pour leur montrer ce que c’est que de jouer dans une série de playoffs mouvementée, ont déclaré des sources de la ligue à Yahoo Sports.

Le plan est de continuer à envoyer les joueurs à de grands matchs de playoffs pour avoir une idée de ce qu’il faut faire pour jouer à un niveau aussi élevé, disent les sources.



Un choix d’opposition assez ironique, quand on sait que D-Lo a fait ses débuts NBA à LA… et que cela ne s’était pas très bien passé, au point qu’il prenne la poudre d’escampette direction Brooklyn. Néanmoins, la tactique de Minnesota est loin d’être idiote.

Publicité




En effet, voir les choses plutôt que d’en entendre parler est souvent bien plus productif. Et quand on sait que la franchise n’a joué la postseason qu’une fois sur les 18 dernières années (2017-18, 5 matchs), on ne peut pas dire que ce soit l’expérience qui étouffent les Louveteaux. D’où la décision d’envoyer les joueurs en tant que spectateurs aux matchs actuels.

S’ils restent attentifs, ces derniers pourront en tirer des enseignements intéressants, et les mettre en pratique en 2021-22. Avec le trio Russell – Anthony Edwards – Karl-Anthony Towns, il subsiste déjà une base intéressante sur laquelle bâtir (à condition que tous restent en bonne santé). Ajouter des vétérans à l’effectif pendant l’intersaison pourrait donc être un move plus que bienvenu.

Publicité

À défaut de pouvoir disputer les playoffs, les Wolves ont décidé que leurs joueurs devaient s’y rendre eux-mêmes, afin d’apprendre depuis les gradins. On a connu plus stupide comme méthode d’apprentissage. Espérons simplement qu’elle va porter ses fruits…

Feed NBA 24/24