NBA – Scandale raciste à ESPN, Rachel Nichols dans l’œil du cyclone !

La journaliste NBA d'ESPN, Rachel Nichols, se retrouve au cœur d'un scandale sur fond de racisme ces dernières heures
Jim Poorten

Journaliste émérite depuis plus de 15 ans, Rachel Nichols n’a pas pour habitude de faire parler d’elle pour de mauvaises raisons. C’est néanmoins le cas ces dernières heures, à cause de vieux propos à teneur raciste révélés dernièrement !

Publicité

Figure incontournable du casting d’ESPN, elle représente avec Doris Burke l’élite du journalisme sportif féminin outre-Atlantique. Arrivée en 2004 dans la rédaction du géant des médias, Rachel Nichols s’y est progressivement fait sa place, jusqu’à devenir l’une des tête de gondole de la chaîne ces dernières années.

Reconnue pour la qualité de ses interviews et de son travail global, la jeune femme ne possédait que peu de gamelles jusqu’ici. Seul un incident de stalking, dont elle était alors victime, était à déplorer. Ce, jusqu’à ce dimanche. Un enregistrement de juillet 2020, dans laquelle elle évoque sa confrère, Maria Taylor, vient ainsi d’être révélé par Kevin Draper du New York Times.

Publicité

Je souhaite à Maria Taylor toute la réussite du monde – elle traite le football, le basket. Genre, si vous devez lui donner plus de choses à faire parce que vous vous sentez sous pression à propos de votre passif merdique en matière de diversité – que j’ai d’ailleurs ressenti personnellement en tant que femme – faites-le. Mais faites-le ailleurs. Vous n’allez pas le faire à mon détriment.



À l’époque, Taylor venait d’être choisie pour couvrir les Finales NBA. Nichols, qui s’estimait promise à ce rôle, n’a visiblement pas apprécié cette décision, et l’a mise sur le compte de la couleur de peau de son homologue. Cette dernière s’est évidemment indignée de cette réaction, dans un mail pour sa direction envoyé deux semaines après ce fameux discours.

Publicité

Je ne me qualifierai pas de victime, mais je me suis vraiment senti victimisée, et je n’ai pas le sentiment que mes plaintes aient été prises au sérieux. En fait, le premier retour que j’ai eu des ressources humaines après deux incidents raciaux, ça a été pour me demander si c’était moi qui avait fait fuiter l’enregistrement de Rachel dans les médias. Je ne ferais jamais ça.

Touchée par toute cette histoire, Taylor pourrait ne pas prolonger son contrat avec ESPN, qui devrait se conclure à l’issue des Finales 2021. Ce scénario parait plausible, au vu des derniers mots de son e-mail.

Le simple fait d’être une femme noire sur le front dans cette entreprise a pris le dessus sur moi, physiquement et mentalement.

Publicité

Discrète en temps normal, Rachel Nichols se retrouve au sein d’une bien vilaine polémique sur fond de discrimination raciale. Elle comme ESPN vont rapidement devoir prendre la parole pour éteindre l’incendie.

Buzz NBA 24/24

Toute l'actu NBA